(Athènes) L’équipe canadienne de water-polo féminin a défait le Japon 16-10 pour rester invaincue au tournoi de la Super Finale de la Ligue mondiale de la FINA, qui se déroule à Athènes, en Grèce.

La Presse Canadienne

Le Canada montre un dossier de 2-0 et trône provisoirement au sommet du Groupe A.

La veille, dans une victoire de 12-10 aux dépens de la Russie, les joueuses canadiennes ont effectué un retour officiel à la compétition, après une absence de 18 mois.

Contre les Japonaises, 10 joueuses différentes ont fait bouger les cordages. Monika Eggens, qui avait inscrit deux buts contre la Russie, a été la plus efficace en attaque grâce à une récolte de trois buts.

Emma Wright, Elyse Lemay-Lavoie, Hayley Mckelvey et Kyra Christmas ont marqué deux buts chacune alors qu’Axelle Crevier, Kelly Mckee, Kindred Paul, Shae Laroche et Gurpreet Sohi ont toutes enfilé l’aiguille à une reprise.

La victoire est allée à la fiche de la gardienne Jessica Gaudreault.

Le Japon s’est bien défendu, mais il n’a jamais été en mesure de menacer le Canada après que celui-ci eut pris le contrôle du match au deuxième quart.

« Ce fut tout de même compliqué, mais simple à la fois comme match. Nous étions un peu fragiles en début de partie, mais nous avons su nous accrocher. Je dis bravo au Japon, qui sait vous forcer à jouer à leur façon. Nous avons malgré tout pu garder notre calme tout au long du match », a mentionné l’entraîneur du Canada, David Paradelo.

Les représentantes de l’unifolié termineront la phase préliminaire en croisant le fer avec la Hongrie, mercredi matin. Les quarts de finale s’amorceront jeudi.