Le sport québécois est durement éprouvé depuis le début de la pandémie de la COVID-19. Que ce soit au niveau récréatif ou compétitif, tous les milieux ont été touchés de plein fouet et certains sports ont vu leur saison annulée. L’incompréhension, la grogne et la résilience ont fait partie des sentiments qui animent la communauté sportive. Les jeunes, entre autres, devront se réapproprier le plaisir de l’activité physique, dit Isabelle Charest.

La Tribune

La ministre déléguée à l’Éducation responsable des dossiers concernant le sport, les loisirs et les saines habitudes de vie a accordé une longue entrevue à La Tribune cette semaine sur cette année sportive difficile.

> Écoutez le balado sur le site internet de La Tribune