(Shanghai) Le gouvernement chinois a exclu mardi toute reprise immédiate des principales compétitions sportives du pays, comme les championnats de soccer et de basket toujours à l’arrêt, par crainte d’une deuxième vague d’infections de coronavirus depuis l’étranger.

Agence France-Presse

« Pour une meilleure prévention et contrôle de l’épidémie, aucun évènement sportif majeur, comme les marathons qui rassemblent des foules de personnes, ne peut reprendre », a indiqué l’Administration générale du sport (AGS) dans un communiqué largement diffusé par les médias locaux.

PHOTO D'ARCHIVES MARK SCHIEFELBEIN, AP

La Chine s'est lancée dans un programme de développement du hockey, à l'approche des Jeux d'hiver de 2022 à Pékin. Ci-haut, de jeunes joueurs se félicitent durant un match de hockey mineur à Pékin le 18 février 2018.

Une communication officielle qui éteint les spéculations sur une éventuelle reprise des saisons de football et de basket dans les prochaines semaines, après un nombre de cas de transmissions en baisse dans le pays.

La Chine, où le virus a émergé en décembre avant de se propager dans le monde entier, dit s’attendre à une nouvelle menace : les infections de personnes entrant dans le pays depuis l’étranger.

La Super Ligue chinoise de soccer, qui devait commencer le 22 février, a été reportée sine die en janvier face à la pandémie. Le championnat de basket local a également été suspendu.