Aucun spectateur dans l’aréna, ni de pancartes ou de cris d’encouragement. Et surtout, aucun ourson en peluche qui est lancé sur la patinoire après une routine.

Martin Comtois
Le Droit

Aucun adversaire qui attend son tour pour fouler la glace, ni de juges sur place pour décerner immédiatement un pointage.

> Lisez le texte complet sur le site du Droit