(Paris) Les titres mondiaux de triathlon seront décernés sur une seule course le 5 septembre à Hambourg, a annoncé mardi la Fédération internationale (ITU), après l’annulation des étapes de la série mondiale (WTS) aux Bermudes et au Canada en raison de la pandémie de COVID-19.

Agence France-Presse

Depuis 2009, le titre de champion du monde sur distance courte (sprint et olympique) était décerné à l’issue de la saison de WTS, série mondiale disputée sur 7 à 10 épreuves, avec une grande finale programmée chaque année à la fin de l’été.

Montréal annulé

Avec la pandémie de nouveau coronavirus, la saison 2020 n’a pu débuter comme prévu début mars à Abou Dabi et a ensuite été réduite, au gré des annulations successives (les deux dernières en date mardi pour les étapes à Hamilton et Montréal), à une seule étape le 5 septembre à Hambourg, sur un format sprint.

Le Français Vincent Luis et l’Américaine Katie Zaferes ont été sacrés l’an passé à Lausanne et défendront leur titre dans le nord de l’Allemagne.

Au lendemain de l’épreuve individuelle, le titre mondial en relais mixte sera également en jeu à Hambourg, avec les triathloniens français doubles tenants du titre qui viseront le triplé.