(Pattaya) Maude Charron de Rimouski a terminé sixième chez les moins de 64 kg aux Mondiaux d’haltérophilie, dimanche.

Associated Press

« J’aurais été satisfaite d’un top 10 et extrêmement satisfaite d’un top 8, a dit la Québécoise. Mon résultat est donc au-delà de mes espérances. »

Charron a commencé avec des barres plus lourdes qu’à l’habitude, ce qui est venu changer la dynamique de l’épreuve.

« J’avais plus de chances de manquer, alors ça ajoute du stress. D’un autre côté, c’est motivant de réussir des barres plus lourdes et ça commence bien une compétition. »

Charron a réussi 100 kg à l’arraché et ensuite 103 kg, un record personnel en compétition. Elle a raté de justesse 106 kg, à son troisième essai.

Pour ce qui est de l’épaulé-jeté, son meilleur résultat a été sa deuxième tentative, où elle a soulevé 127 kg.

« J’étais vraiment nerveuse. Il y a beaucoup d’enjeux ici, comme des points pour les qualifications olympiques et notre subvention pour s’entraîner, a expliqué l’haltérophile de 26 ans. D’autant plus que je levais aux côtés des meilleures au monde ! J’étais tout de même en confiance. Je savais que j’avais ma place dans le groupe A et je l’ai prouvé. »