Tiger Woods est en tête ce matin, mais ce n'est pas à l'Omnium des États-Unis, tournoi auquel il a dû renoncer en raison de blessure à la jambe.

François Fournier LA PRESSE

Le Sports Illustrated publie ce matin son huitième classement des athlètes américains les plus fortunés. Et encore cette année, Tiger arrive bon premier avec des revenus de 62 294 116 $.



Au deuxième rang, on retrouve encore cette année Phil Mickelson, qui s'est drôlement rapproché de son rival à 61 185 933 $.



LeBron James (44 500 000 $) s'est hissé du quatrième au troisième rang, Peyton Manning (38 070 000 $) du neuvième au quatrième rang et Alex Rodriguez (36 000 000 $) ferme toujours le top 5.



La liste complète se trouve ici.



Il y a aussi la liste des 20 athlètes internationaux les plus riches.



Le top 5 mondial : Roger Federer (52 781 940 $), Manny Pacquiao (52 500 000 $), Fernando Alonso (45 000 000 $), Lionel Messi (43 800 000 $), Christiano Ronaldo (38 800 000 $)



>>> Suivez-moi sur Twitter

Le «baiser de l'émeute»

La photo a fait le tour du monde hier. On y voit un couple qui s'embrasse par terre au coeur de l'émeute à Vancouver, mercredi soir. Mais le couple s'embrassait-il vraiment? Voilà l'histoire, telle que racontée par des proches qui ont identifié les deux jeunes gens. Scott Jones et Alex Thomas se sont retrouvé coincés entre les émeutiers et la police pendant la charge de ces derniers. Alex a été projetée au sol par un bouclier et Scott l'a embrassé pour la réconforter et lui dire que tout allait bien se passer. Le photographe a pris le cliché à ce moment précis. Voilà toute l'histoire. Fin des rumeurs.



En direct


Suivez l'évolution de la journée à l'Omnium de golf des États-Unis en direct ici.



Avant-après


Très bonne idée. Une galerie de photos d'une série de boxeurs avant et après leur combat.



Dans le pif


On est habitué, au soccer, de voir les joueurs se lancer par terre pour rien. Mais dans ce cas-ci, l'arbitre, lui, avait une bonne raison.





Photo: Rich Lam, Getty Images

Un couple s'embrasse dans la rue pendant les émeutes à Vancouver.