(Montréal) Le confinement semble permettre aux gens d’adopter de meilleures habitudes de sommeil, si l’on se fie à des informations anecdotiques en provenance du Royaume-Uni.

La Presse canadienne

Les utilisateurs britanniques de l’application Sleep Cycle se sont ainsi réveillés nettement plus tard en moyenne en avril, par rapport au même moment l’an dernier, selon ce que rapporte le quotidien The Telegraph.

En moyenne, les utilisateurs sont allés au lit à 23 h 55 au lieu de 23 h 38, et ils se sont réveillés à 8 h 16 au lieu de 7 h 44.

Soixante-dix-huit pour cent des utilisateurs affirment aujourd’hui profiter d’un sommeil de qualité, comparativement à 75 % l’an dernier.

Une autre application, Sleep as Android, indique que ses utilisateurs ont adopté des habitudes de sommeil comparables à celles constatées la fin de semaine ou lors de congés quand leurs régions ont été placées en confinement.