Un verre de vin ou pas ? Et pourquoi se priver de café ? De sushis ? Ou de jardiner ? Qu’en dit la science, exactement ? C’est en tombant enceinte que l’économiste Emily Oster, alors enseignante à l’Université de Chicago, et que l’on peut lire régulièrement dans le New York Times, a été confrontée pour la toute première fois de sa vie à une série d’injonctions, et autres directives, largement admises, mais jamais franchement expliquées.

Silvia Galipeau Silvia Galipeau
La Presse

Des injonctions, à ses yeux, un brin infantilisantes. Il n’en fallait pas plus pour que l’économiste, habituée à chercher de l’information, toute l’information disponible, question de prendre une décision étudiée, avertie et réfléchie (« car c’est ça, la microéconomie, la science de la décision », écrit-elle, en guise d’introduction), se lance dans une quête archi-fouillée de réponses scientifiques à toutes les questions que peuvent se poser les femmes enceintes, et plus encore.

Avec Enceinte, exit donc, enfin, les idées reçues, et place aux faits, études sérieuses à l’appui. À lire et à offrir aux femmes enceintes qui vous entourent, afin de les laisser prendre des décisions éclairées et non plus imposées.

Enceinte, Ce qu’on vous a toujours dit sur la grossesse, Ce qu’il faut vraiment savoir de la conception à l’accouchement, d’Emily Oster, Édito, 328 pages