Source ID:; App Source:

Femmes: pas de risque cardiaque avec deux verres d'alcool par jour

Agence France-Presse
Washington

Les femmes buvant deux boissons alcoolisées par jour au plus n'ont pas de risque accru de fibrillation auriculaire, un trouble du rythme cardiaque, selon une étude publiée mardi.

 

Jusqu'ici, les recherches pour évaluer les effets d'une consommation régulière d'alcool sur le risque de fibrillation cardiaque avaient produit des résultats peu cohérents.

 

Plusieurs de ces études avaient ainsi établi un lien très net entre une consommation modérée et élevée d'alcool et le risque de fibrillation parmi les hommes mais pas chez les femmes, expliquent les auteurs de l'étude publiée mardi, dont les travaux paraissent dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) daté du 3 décembre.

 

Ces études ne comptaient pas un nombre suffisamment grand de femmes pour fournir des résultats crédibles, soulignent-ils.

 

L'étude publiée mardi porte en revanche sur 34 715 femmes de plus de 45 ans et en bonne santé au début de l'essai clinique.

 

«Dans cette dernière étude les femmes consommant jusqu'à deux verres d'alcool quotidiennement n'ont pas connu un accroissement du risque de fibrillation», écrit le Dr David Conen de l'hôpital Brigham and Women de la faculté de médecine de l'Université de Harvard à Boston (Massachusetts), un des co-auteurs de cette recherche.

 

En revanche, un petit sous-groupe de ces femmes buvant plus de deux boissons alcoolisées par jour couraient un risque 1,6 fois plus grand de fibrillation, un battement irrégulier du coeur, comparativement à celles s'abstenant de boire.

 

Après un suivi durant une période médiane de 12,4 ans, les médecins ont constaté 653 cas confirmés de fibrillation qui ne préexistaient pas au début de l'étude.

 

Dans le sous-groupe des femmes n'ayant pas consommé d'alcool (15 370), 1,9% ou 294 ont développé une fibrillation, tandis que chez celles (15 758) qui ont bu moins d'un verre d'alcool par jour, il y a eu 284 cas ou 1,8% de fibrillation.

 

Dans le sous-groupe des femmes (2228) buvant de un à deux verres d'alcool quotidiennement, il n'y a eu que 35 cas de fibrillation (1,6%).

 

En revanche, chez celles (1359) consommant plus de deux boissons alcoolisées tous les jours, 40 cas de fibrillation ou 2,9% ont été dénombrés, précisent les auteurs de l'étude.

 

L'étude clinique a été menée de 1993 à 2006. La consommation d'alcool parmi les participantes a été estimée sur la base de questionnaires.

 

Les symptômes de fibrillation ont été signalés dans les réponses aux questionnaires annuels fournis et ultérieurement confirmés par des électrocardiogrammes et les dossiers médicaux.

 

La fibrillation est un trouble du rythme cardiaque caractérisé par des contractions auriculaires rapides, désynchronisées et inefficaces résultant d'une activité électrique désordonnée des fibres musculaires des oreillettes.

 




Les plus populaires : Société

Tous les plus populaires de la section Société
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer