Les montures de l’entreprise européenne Sea2See, conçues à partir de déchets de plastique extraits de l’océan, sont désormais offertes chez New Look.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Premier détaillant à proposer cette gamme de lunettes au Canada, New Look souhaite ainsi continuer de se positionner comme une entreprise écoresponsable, un défi dans cette industrie où le plastique est omniprésent.

Fondé par François Van den Abeele, un entrepreneur belge résidant à Barcelone, Sea2See collabore avec des pêcheurs espagnols qui sont invités à déposer leurs propres déchets et ceux amassés en mer (filets de pêche, cordages, bouteilles) dans des conteneurs installés dans les ports.

Environ 10 kg de déchets sont nécessaires pour la fabrication d’une seule monture. Une partie de ceux-ci servira à la fabrication de la monture, le reste sera remis à d’autres entreprises faisant du surcyclage (upcycling).

La collection Sea2See offerte chez New Look compte 18 modèles de montures, toutes fabriquées à la main en Italie, vendues 199 $ (lunettes solaires) et 349 $ (lunettes régulières).