L’artiste visuelle Gabrielle Laïla Tittley, alias Pony, s’associe à Tel-jeunes dans le cadre d’une nouvelle campagne visant à sensibiliser les jeunes aux enjeux qui les touchent comme la dépendance à la technologie, l’hypersexualisation et l’estime de soi.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Cette campagne se décline en deux volets : une série de vidéos humoristiques qui seront diffusées sur les réseaux sociaux et une collection de vêtements arborant les illustrations colorées et parfois un brin provocatrices qui font le style de Pony.

La collection Mental Wealth est composée de t-shirts, de chandails en coton ouaté, d’épinglettes, d’autocollants et de sérigraphie.

PHOTO FOURNIE PAR PONY

Un chandail de l'artiste visuelle Gabrielle Laïla Tittley, alias Pony

La moitié des profits tirés de la vente de certains articles bien identifiés sera versée à Tel-jeunes. Précisons que si le texte de plusieurs illustrations est en anglais, c’est parce que Pony, qui a grandi à Terre-Neuve-et-Labrador, crée surtout dans cette langue.

La collection Mental Wealth sera offerte dès samedi dans une boutique éphémère à l’Ausgang Plaza, à Montréal, et en ligne à partir de lundi.

Consultez le site de la collection : https://www.ponymtl.com/