Depuis le lancement de la campagne Je soutiens La Presse au mois de janvier dernier, vous avez été plus de 30 000 à manifester votre attachement à La Presse. Des contributions généreuses qui totalisent déjà plus de 2,6 millions de dollars.

La Presse

Les dons reçus constituent autant d’encouragements qui permettent à La Presse de poursuivre sa mission avec fierté et enthousiasme.


Forte de ce soutien initial, La Presse fixe un grand objectif annuel pour sa campagne Je soutiens La Presse : recueillir 5 millions par année en contributions de lecteurs.

Nous estimons que cette cible, qui équivaut à des contributions mensuelles récurrentes de 10 $ provenant de 42 000 contributeurs, est atteignable et qu’elle permettra de soutenir à long terme le journalisme de qualité La Presse.


La meilleure façon de soutenir La Presse ? En s’inscrivant à une contribution récurrente.

Notre engagement envers nos lecteurs


La Presse s’engage à partager sur une base régulière les résultats de ses campagnes de contribution ainsi que l’utilisation faite de ses dons et revenus.


La Presse est aujourd’hui un média indépendant qui vole de ses propres ailes. Elle évolue dans un environnent compétitif, dominé par les géants du web comme Google, Amazon et Facebook, ainsi que de grands acteurs intégrés tels Rogers, Bell et Québecor. Elle ne peut donc publier l’intégralité de ses résultats financiers sans donner un avantage indu à ses concurrents.


Dans un tel contexte, La Presse croit important de prendre un engagement clair envers ses lecteurs : réinvestir la totalité des sommes reçues pour poursuivre sa mission première, soit la production d’une information rigoureuse, diversifiée et basée sur les faits.


La Presse s’engage également à :

• Publier une fois par année un rapport d’activités détaillé;
• Présenter les résultats des campagnes de contributions volontaires;
• Dévoiler les sommes amassées par la Fondation La Presse;
• Énumérer les réalisations de La Presse : grands reportages, enquêtes, contributions aux débats de société, etc.