Cinq maisons Passive House ouvrent leurs portes au public du 13 au 15 novembre, journées de l'International Passive House Association.

Carole Thibaudeau LA PRESSE

La maison de Rachel Thibault, à Montebello, terminée en 2010, est passée à un cheveu de décrocher la très exigeante certification allemande.

«Les autres, encore en construction, devraient l'obtenir», assure l'architecte Lucie Langlois (Alias architecture). Il s'agit des habitations Ozalée (Montréal), Philippe St-Jean (triplex à Montréal), Boulianne (Île-aux-Coudres) et Saint-Martin-Bombardier (Mont-Tremblant).

Une maison certifiée Passive House demande 90% moins d'énergie, pour le chauffage et la climatisation, qu'une maison aux normes actuelles.

maisonpassivequebec.com