Source ID:; App Source:

Saint-Laurent voit tout en vert

  • Le Quartier, qui prendra forme au sud du boulevard Henri-Bourassa, à l'ouest du boulevard Marcel-Laurin, sera vert et animé. Des habitations, qui viseront la certification LEED-Argent, seront intégrées dans un centre commercial et plusieurs terrasses donneront sur une place publique. (ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT)

    Plein écran

    Le Quartier, qui prendra forme au sud du boulevard Henri-Bourassa, à l'ouest du boulevard Marcel-Laurin, sera vert et animé. Des habitations, qui viseront la certification LEED-Argent, seront intégrées dans un centre commercial et plusieurs terrasses donneront sur une place publique.

    ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT

  • 1 / 4
  • Afin de créer un milieu de vie animé, des habitations seront intégrées dans un centre commercial et plusieurs terrasses seront aménagées. (ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT)

    Plein écran

    Afin de créer un milieu de vie animé, des habitations seront intégrées dans un centre commercial et plusieurs terrasses seront aménagées.

    ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT

  • 2 / 4
  • Le parc du Bois-Franc s'étendra à terme sur 1,5 km et comprendra des plans d'eau. Il sera au coeur du quartier Bois-Franc, qui continue de croître vers le nord, vers le boulevard Henri-Bourassa. (ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT)

    Plein écran

    Le parc du Bois-Franc s'étendra à terme sur 1,5 km et comprendra des plans d'eau. Il sera au coeur du quartier Bois-Franc, qui continue de croître vers le nord, vers le boulevard Henri-Bourassa.

    ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT

  • 3 / 4
  • Voici à quoi pourrait ressembler l'intersection du boulevard Henri-Bourassa et de la future rue Wilfrid-Reid, dans Le Quartier. Celui-ci sera aménagé de façon à faciliter les déplacements à pied et en vélo. (ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT)

    Plein écran

    Voici à quoi pourrait ressembler l'intersection du boulevard Henri-Bourassa et de la future rue Wilfrid-Reid, dans Le Quartier. Celui-ci sera aménagé de façon à faciliter les déplacements à pied et en vélo.

    ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT

  • 4 / 4

L'arrondissement de Saint-Laurent comptera bientôt un nouveau quartier tout vert, à l'intersection des boulevards Henri-Bourassa et Marcel-Laurin, près de la gare Bois-Franc. À venir: des commerces et des habitations dans des immeubles visant la certification écologique LEED, ainsi que des espaces verts dans un réseau favorisant les déplacements à pied et en vélo.

Imaginez une gare tout près de terrains vagues, à l'intersection des boulevards Henri-Bourassa et Marcel-Laurin. Dans un arrondissement aussi avant-gardiste en matière de développement durable que Saint-Laurent, ce secteur inexploité ne peut qu'être métamorphosé de verte façon.

À venir: des commerces et des habitations dans des immeubles visant la certification écologique LEED, ainsi que des espaces verts dans un réseau favorisant les déplacements à pied et en vélo.

Après plusieurs années de négociations entre les propriétaires des terrains et l'arrondissement, tout est en place pour créer un quartier urbain dynamique, qui deviendra le prolongement naturel du quartier Bois-Franc. Le Groupe Mach, qui a acheté en 2006 une bande de terrain à vocation industrielle en bordure du boulevard Henri-Bourassa, à l'ouest du boulevard Marcel-Laurin, a formé une alliance avec les entreprises Sotramont et Montclair, qui possèdent les derniers terrains dans Bois-Franc, juste derrière, et y construisent des habitations. Ensemble, ils façonneront un véritable milieu de vie à deux pas de la gare et d'une future station de métro.

«On a fait le choix de donner une vocation surtout résidentielle à ces terrains qui longent le boulevard Henri-Bourassa, explique Alan DeSousa, maire de Saint-Laurent depuis novembre 2001. Des habitations seront intégrées dans un centre commercial et des terrasses donneront sur une place publique. On veut un pôle d'animation et de vie pour le quartier. Une nouvelle rue, Wilfrid-Reid, est prévue en connexion avec la gare et le nouveau pôle commercial. Il y aura aussi un lien cyclable direct vers la gare et trois liens piétonniers pour que les résidants de Bois-Franc y aient plus facilement accès.»

Cette nouvelle phase, baptisée Le Quartier, devrait compter environ 1400 unités, dont au moins 144 seront du logement social (construits sous la direction du Groupe de ressources techniques Bâtir son quartier) et au moins 144 autres seront abordables, indique Éric Paquet, directeur de l'aménagement urbain et des services aux entreprises, à Saint-Laurent. Les immeubles auront alors de six à huit étages, en moyenne, et comporteront à certains endroits un volet commercial.

En même temps, à l'arrière, la troisième phase du quartier Bois-Franc se concrétise sur une partie de l'ancien golf Challenger. Environ 1400 habitations (maisons en rangée, en rangée superposées et condos) restent à bâtir.

Constructions écologiques

Toutes ces habitations (sauf les logements communautaires) devront être bâties en visant la certification LEED-Argent (Leadership in Energy and Environmental Design), décernée par le Conseil du bâtiment durable du Canada ou son pendant américain, le U.S. Green Building Council. Cette exigence va presque de soi dans cet arrondissement chapeauté par un maire qui se fait un point d'honneur de montrer l'exemple en matière de construction verte.

Le Centre Corporatif Saint-Laurent, inauguré par le Groupe Montoni en 2011, est le premier parc industriel composé de bâtiments LEED au Canada. Et la liste des immeubles municipaux, industriels, commerciaux et résidentiels certifiés LEED dans Saint-Laurent ne cesse de s'allonger.

«C'est un des points chauds en Amérique du Nord, où l'on retrouve une des plus fortes concentrations d'immeubles certifiés LEED», révèle Emmanuel Cosgrove, directeur d'Évaluations Écohabitation, l'organisme qui accompagne les constructeurs québécois visant la certification LEED Canada pour leurs habitations.

Le programme de certification LEED préconise une approche globale. Des points sont accordés pour l'efficacité énergétique des bâtiments, mais aussi pour l'emplacement et l'accès aux transports collectifs, l'aménagement écologique du site, la gestion efficace de l'eau, le choix des matériaux, etc.

«Tout le monde est gagnant, croit Emmanuel Cosgrove, qui estime, après avoir sondé des constructeurs, que le surcoût pour bâtir une habitation LEED est d'environ 2%. Cela oblige une certaine qualité. Cela peut être rassurant, pour l'acheteur d'une maison ou d'un condo, de savoir que tout est réfléchi selon les plus récentes avancées technologiques. La construction, de plus, est inspectée par un tiers.»

Toujours plus loin

Ce désir d'innover est contagieux dans Saint-Laurent. Le supermarché IGA qui s'établira dans Le Quartier, en bordure du boulevard Henri-Bourassa, sera un des plus grands au Québec et il est question qu'une vaste serre soit aménagée sur le toit, révèle Pierre-Jacques Lefaivre, vice-président, développement, du Groupe Mach.

Cette entreprise a par ailleurs loué ses locaux commerciaux aux deux premiers étages du futur immeuble RW, de Montclair, à une pharmacie Jean Coutu, une boulangerie Première Moisson (qui aura une terrasse), une garderie et un spa. Dans un autre immeuble commercial consacré surtout à la restauration s'installera notamment un café, avec une terrasse. D'autres commerces s'ajouteront dans deux phases ultérieures.

Ces dernières années, le Groupe Mach, Sotramont et Montclair ont mis de l'eau dans leur vin pour s'entendre et en venir à un accord avec l'arrondissement.

«C'est très exigeant d'être dans Saint-Laurent, indique Marc-André Roy, président de Sotramont. Mais la fin de Bois-Franc, qui était prévue, prend dorénavant beaucoup plus d'ampleur. Les commerces et les habitations, plutôt que d'être dos à dos, seront face à face, de façon intégrée. Ce sera à l'avantage des résidants.»

Verdure et densité autour de la gare

La planification du Quartier s'intègre dans un vaste exercice visant à mettre en valeur des terrains situés dans un rayon de 1 km autour de la gare Bois-Franc, de part et d'autre du boulevard Henri-Bourassa, selon les principes du TOD (transit-oriented development ou aménagement axé sur les transports en commun).

Ce concept, élaboré dans les années 90, vise à créer des quartiers dynamiques et multifonctionnels, dans un rayon de 600 m à 1 km de marche des transports collectifs. La voiture n'est plus au centre des déplacements. On y retrouve une mixité d'activités autour d'un coeur à vocation commerciale et tout doit être accessible à pied.

Il n'est pas question d'attendre l'ajout d'une station de métro à côté de la gare (créant ainsi la troisième station intermodale de Montréal à l'extérieur du centre-ville) pour mieux planifier l'aménagement du territoire, indique le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa.

Le potentiel est énorme: au moins 6000 nouvelles unités d'habitation de divers types (incluant celles du Quartier) pourraient être construites à l'intérieur de ce périmètre, ainsi qu'environ 40 000 m2 de surface commerciale et de bureaux. Dans cet environnement d'une haute densité, les espaces verts abonderont, et de nombreuses mesures sont prévues pour diminuer la dépendance à l'automobile et encourager la marche et le vélo.

En matière de développement durable, l'arrondissement garde le cap et verra à ce que les îlots de chaleur soient diminués, les eaux pluviales, gérées de façon écologique et le stationnement des voitures, réduit. Les constructions, il va sans dire, viseront une certification LEED.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer
  • Saint-Laurent voit tout en vert
    Le Quartier, qui prendra forme au sud du boulevard Henri-Bourassa, à l'ouest du boulevard Marcel-Laurin, sera vert et animé. Des habitations, qui viseront la certification LEED-Argent, seront intégrées dans un centre commercial et plusieurs terrasses donneront sur une place publique. (ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT)

    ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT

    Le Quartier, qui prendra forme au sud du boulevard Henri-Bourassa, à l'ouest du boulevard Marcel-Laurin, sera vert et animé. Des habitations, qui viseront la certification LEED-Argent, seront intégrées dans un centre commercial et plusieurs terrasses donneront sur une place publique.

  • Saint-Laurent voit tout en vert
    Afin de créer un milieu de vie animé, des habitations seront intégrées dans un centre commercial et plusieurs terrasses seront aménagées. (ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT)

    ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT

    Afin de créer un milieu de vie animé, des habitations seront intégrées dans un centre commercial et plusieurs terrasses seront aménagées.

  • Saint-Laurent voit tout en vert
    Le parc du Bois-Franc s'étendra à terme sur 1,5 km et comprendra des plans d'eau. Il sera au coeur du quartier Bois-Franc, qui continue de croître vers le nord, vers le boulevard Henri-Bourassa. (ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT)

    ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT

    Le parc du Bois-Franc s'étendra à terme sur 1,5 km et comprendra des plans d'eau. Il sera au coeur du quartier Bois-Franc, qui continue de croître vers le nord, vers le boulevard Henri-Bourassa.

  • Saint-Laurent voit tout en vert
    Voici à quoi pourrait ressembler l'intersection du boulevard Henri-Bourassa et de la future rue Wilfrid-Reid, dans Le Quartier. Celui-ci sera aménagé de façon à faciliter les déplacements à pied et en vélo. (ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT)

    ILLUSTRATION FOURNIE PAR L’ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT

    Voici à quoi pourrait ressembler l'intersection du boulevard Henri-Bourassa et de la future rue Wilfrid-Reid, dans Le Quartier. Celui-ci sera aménagé de façon à faciliter les déplacements à pied et en vélo.