Source ID:; App Source:

Un shack pour l'été

  • La chambre principale en mezzanine du chalet usiné Euroshäck. Ce nouveau modèle des Industries Bonneville a été présenté au salon ExpoHabitation de Montréal, au Stade olympique. À gauche: d'anciennes fenêtre délimitent l'espace «penderie». (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

    Plein écran

    La chambre principale en mezzanine du chalet usiné Euroshäck. Ce nouveau modèle des Industries Bonneville a été présenté au salon ExpoHabitation de Montréal, au Stade olympique. À gauche: d'anciennes fenêtre délimitent l'espace «penderie».

    Photo Ivanoh Demers, La Presse

  • 1 / 5
  • La superficie du chalet Euroshäck est de 1670 pi2 (excluant le sous-sol). Son prix: à partir de 250 000$ (ce qui comprend l'installation et le transport, à moins de 200 km). (Image fournie par les Industries Bonneville)

    Plein écran

    La superficie du chalet Euroshäck est de 1670 pi2 (excluant le sous-sol). Son prix: à partir de 250 000$ (ce qui comprend l'installation et le transport, à moins de 200 km).

    Image fournie par les Industries Bonneville

  • 2 / 5
  • L'entrée couverte et l'abri d'auto forment une terrasse, accessible par la mezzanine. (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

    Plein écran

    L'entrée couverte et l'abri d'auto forment une terrasse, accessible par la mezzanine.

    Photo Ivanoh Demers, La Presse

  • 3 / 5
  • À l'intérieur du chalet, le salon et la salle à manger sont aménagée dans un grand volume ouvert, habillé d'érable jointé et lamellé-collé. Au sol, du liège a été privilégié. (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

    Plein écran

    À l'intérieur du chalet, le salon et la salle à manger sont aménagée dans un grand volume ouvert, habillé d'érable jointé et lamellé-collé. Au sol, du liège a été privilégié.

    Photo Ivanoh Demers, La Presse

  • 4 / 5
  • Au rez-de-chaussée, un mini-dortoir contient deux chambres avec lits superposés. (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

    Plein écran

    Au rez-de-chaussée, un mini-dortoir contient deux chambres avec lits superposés.

    Photo Ivanoh Demers, La Presse

  • 5 / 5
Lucie Lavigne
Lucie Lavigne
La Presse

Au salon ExpoHabitation de Montréal, qui avait lieu au début du mois, huit maisons grandeur nature avaient été construites au Stade olympique: une maison de ville, un garage-loft, deux condos et quatre chalets, dont le modèle usiné Euroshäck. Une nouveauté des Industries Bonneville qui a piqué notre curiosité.

D'abord, il y a le nom qui attire l'attention. «L'idée était de recréer l'énergie et l'esprit rassembleur des "shacks" ou chalets, mais avec un design plus pur, et c'est du côté de l'Europe, en Suède et en Finlande principalement, qu'on a puisé notre inspiration. D'où l'utilisation du bois franc naturel au lieu du bois mou et à noeuds, plus rustique», explique Éric Bonneville, coprésident des Industries Bonneville et concepteur de l'Euroshäck.

«Quand on imagine une nouvelle maison, notre objectif est de créer une ambiance et de bien saisir à quoi elle pourra servir, enchaîne Dany Bonneville, coprésident. Et dans le cas de ce chalet, qui est une sorte de vaccin aux médias sociaux, il a été conçu pour favoriser les rassemblements. On veut éviter que les gens s'y retrouvent pour texter ou jouer à l'ordinateur pendant toute une fin de semaine, au lieu de parler, se ressourcer, cuisiner...»

Combien?

D'une superficie de 1670 pi2, en excluant le sous-sol, ce modèle possède une entrée couverte et un abri d'auto, dont le toit fait office de terrasse (210 pi2). Comportant un mini-dortoir (deux chambres avec lits à deux places superposés) et une chambre en mezzanine, le chalet peut accueillir jusqu'à 10 personnes pour une nuit. On y trouve aussi trois salles de bains, une cuisine, un salon, une salle à manger, ainsi qu'une baignoire et un lavabo dans la chambre principale.

Le prix? «À partir de 250 000$, affirme Dany Bonneville. Comme toutes nos maisons usinées, c'est un chalet sur mesure et tous les finis peuvent être personnalisés.»

Un loft en bois

L'élément impressionnant de l'Euroshäck est assurément l'érable d'ingénierie (jointé et lamellé-collé) qui habille les murs et le plafond vertigineux. Très prisée en aménagement, la mise en place de bois au plafond procure une modernité chaleureuse à une propriété.

Que l'on soit dans la chambre principale, en mezzanine ou dans le salon, au rez-de-chaussée, la vue sur le plafond qui file est spectaculaire. Dans cette construction à aire ouverte, aucune cloison n'atteint le plafond. Et l'intimité? Le bruit? «Une paroi vitrée pourrait être installée en mezzanine», suggère Éric Bonneville.

Le sol est couvert de liège plutôt que de bois. De cette façon, le confort au sol est rehaussé et la surcharge visuelle évitée. La structure d'ingénierie est apparente et tous les produits utilisés sont québécois, assure-t-on.

Sans entretien

Le bois domine aussi à l'extérieur. «On voulait une résidence sans entretien, souligne Dany Bonneville. Et c'est ce que nous offrait l'entreprise  Juste du Pin, avec le revêtement de bois Xtrem 15, garanti 15 ans.»

Abondante, la fenestration est en PVC de couleur, plutôt qu'en aluminium. «Ce qui a permis d'augmenter la fenestration sans excéder le budget», justifie Éric Bonneville. Des puits de lumière prolongent la baie vitrée (incluant une porte coulissante) de la façade principale. Le toit à double pente en tôle ondulée évoque l'architecture des bâtiments agricoles. De l'acier a également été inséré dans le parement de bois.

Idées déco

Conçu par la designer d'intérieur Karyne Beauregard, l'aménagement du chalet présenté au salon comportait plusieurs bonnes idées. Exemple? Une cloison suspendue délimitait une penderie, dans la partie basse, sous toiture, de la chambre principale. Un espace perdu judicieusement exploité.

«Cette cloison est formée de vieilles fenêtres achetées chez ÉcoRéno, qu'on a ensuite fait assembler par notre ébéniste et qu'on a peintes en blanc», précise Karyne Beauregard, qui privilégie les artisans d'ici et les produits écologiques.

Autres astuces: des photos de famille ont été posées sur du papier peint affichant des cadres tracés à la main (Taylor&Wood, obtenu sur le site de Home Depot). Aussi, des jeux de dames et de backgammon ont été imprimés au pochoir sur la surface des tables basses du salon, composées de poutres de bois recyclées (Création Nature, de Saint-Esprit).




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer
  • Un shack pour l'été
    La chambre principale en mezzanine du chalet usiné Euroshäck. Ce nouveau modèle des Industries Bonneville a été présenté au salon ExpoHabitation de Montréal, au Stade olympique. À gauche: d'anciennes fenêtre délimitent l'espace «penderie». (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

    Photo Ivanoh Demers, La Presse

    La chambre principale en mezzanine du chalet usiné Euroshäck. Ce nouveau modèle des Industries Bonneville a été présenté au salon ExpoHabitation de Montréal, au Stade olympique. À gauche: d'anciennes fenêtre délimitent l'espace «penderie».

  • Un shack pour l'été
    La superficie du chalet Euroshäck est de 1670 pi2 (excluant le sous-sol). Son prix: à partir de 250 000$ (ce qui comprend l'installation et le transport, à moins de 200 km). (Image fournie par les Industries Bonneville)

    Image fournie par les Industries Bonneville

    La superficie du chalet Euroshäck est de 1670 pi2 (excluant le sous-sol). Son prix: à partir de 250 000$ (ce qui comprend l'installation et le transport, à moins de 200 km).

  • Un shack pour l'été
    L'entrée couverte et l'abri d'auto forment une terrasse, accessible par la mezzanine. (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

    Photo Ivanoh Demers, La Presse

    L'entrée couverte et l'abri d'auto forment une terrasse, accessible par la mezzanine.

  • Un shack pour l'été
    À l'intérieur du chalet, le salon et la salle à manger sont aménagée dans un grand volume ouvert, habillé d'érable jointé et lamellé-collé. Au sol, du liège a été privilégié. (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

    Photo Ivanoh Demers, La Presse

    À l'intérieur du chalet, le salon et la salle à manger sont aménagée dans un grand volume ouvert, habillé d'érable jointé et lamellé-collé. Au sol, du liège a été privilégié.

  • Un shack pour l'été
    Au rez-de-chaussée, un mini-dortoir contient deux chambres avec lits superposés. (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

    Photo Ivanoh Demers, La Presse

    Au rez-de-chaussée, un mini-dortoir contient deux chambres avec lits superposés.