Source ID:; App Source:

Griffintown: un quartier en ébullition

  • Situé près du centre-ville et du canal Lachine, Griffintown attire une nouvelle population exigente, qui aime la vie urbaine. (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    Situé près du centre-ville et du canal Lachine, Griffintown attire une nouvelle population exigente, qui aime la vie urbaine.

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

  • 1 / 5
  • La rue Ottawa figure parmi les rues appelées à être métamorphosées afin de ne plus servir uniquement d'espace de transit. (Illustration fournie par l'arrondissement Sud-Ouest)

    Plein écran

    La rue Ottawa figure parmi les rues appelées à être métamorphosées afin de ne plus servir uniquement d'espace de transit.

    Illustration fournie par l'arrondissement Sud-Ouest

  • 2 / 5
  • La Ville de Montréal a mis sous réserve plusieurs terrains, dont le stationnement en face du New City Gas, pour en faire une place publique. (Illustration fournie par l'arrondissement du Sud-Ouest)

    Plein écran

    La Ville de Montréal a mis sous réserve plusieurs terrains, dont le stationnement en face du New City Gas, pour en faire une place publique.

    Illustration fournie par l'arrondissement du Sud-Ouest

  • 3 / 5
  • Au coeur du Quartier de l'innovation, le stationnement de l'ancien Planétarium Dow sera converti en un vaste parc. (Illustration fournie par L'ETS)

    Plein écran

    Au coeur du Quartier de l'innovation, le stationnement de l'ancien Planétarium Dow sera converti en un vaste parc.

    Illustration fournie par L'ETS

  • 4 / 5
  • Plusieurs bâtiments encores présents, comme le Horse Palace, sont assez modestes. Le défi est de les faire cohabiter avec les tours construites tout autour et de créer un vrai quartier. (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    Plusieurs bâtiments encores présents, comme le Horse Palace, sont assez modestes. Le défi est de les faire cohabiter avec les tours construites tout autour et de créer un vrai quartier.

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

  • 5 / 5

De grands changements se préparent sur divers fronts dans Griffintown. D'une part, la stratégie pour mettre en valeur le quartier commence à se concrétiser. Le secteur, par ailleurs, profitera directement de la création du Quartier de l'innovation. Les projets foisonnent!

Parcs et rues habitées

L'été dernier, la Ville de Montréal a acheté le terrain adjacent au Horse Palace, rue Ottawa. C'est son premier geste après l'adoption du programme particulier d'urbanisme (PPU) de Griffintown. «Un vrai paddock a été aménagé pour les deux chevaux de l'écurie», explique l'architecte Juliette Patterson, présidente de la Fondation du Horse Palace, qui veut sauvegarder l'écurie urbaine datant du XIXe siècle. «Pour créer une communauté, c'est important de mettre en valeur les lieux qui font partie de l'histoire du quartier. La curiosité que soulèvent les chevaux est touchante!»

Cette action sur le domaine public est loin d'être la dernière, car 46 autres sont prévues dans le PPU.

Dès cette année, deux premières rues habitées seront aménagées : les rues Saint-Paul et Monfort, près du complexe Lowney. «Il n'y aura pas de trottoir surélevé et la priorité sera donnée aux piétons et aux cyclistes», explique le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais.

La Ville de Montréal a par ailleurs mis sous réserve plusieurs terrains, dont le stationnement en face du New City Gas, pour en faire une place publique. «C'est un espace extraordinaire, estime Luc Gagnon, directeur de l'aménagement urbain et des services aux entreprises à l'arrondissement. Ce sera un lieu magique.»

Au moment de l'achèvement de la construction de la Maison des étudiants de l'École de technologie supérieure (ETS) l'an prochain, la portion de la rue Murray qui la sépare de l'édifice principal de l'université pourrait devenir piétonnière. Ce projet est considéré favorablement par l'arrondissement.

La promenade Smith est aussi en voie de se réaliser. Elle s'étendra de la rue Wellington jusqu'au canal de Lachine en empruntant la rue Smith et en longeant la voie ferrée du Canadien National. L'agence NIP Paysage, qui a remporté le concours pancanadien de design urbain pour l'aménagement du secteur, produit actuellement les plans et devis. La Ville de Montréal prévoit lancer l'appel d'offres pour la réalisation des travaux d'aménagement des deux premières phases (la rue Smith entre les rues Peel et Murray) au début de l'été. Ceux-ci devraient débuter à l'automne et être terminés au printemps 2015. «La promenade Smith sera le trait d'union entre la rue Peel et le canal de Lachine, souligne Michel Langevin, un des associés de NIP Paysage. À cheval entre une promenade, une rue et un parc, elle s'apparentera au caractère industriel de Griffintown.»

En bordure du canal de Lachine, l'emplacement de l'ancien centre de tri postal, dorénavant connu sous le nom des Bassins du Nouveau Havre, est quant à lui peu à peu transformé. La Société immobilière du Canada (SIC), propriétaire du vaste terrain, s'emploie à réaliser le plan directeur défini à la suite de consultations publiques. En décembre, le quartier a obtenu la certification écologique LEED ND (Neighborhood Development) de niveau Or. Une des particularités du projet : les quatre anciens bassins, aujourd'hui renfloués, seront rappelés à la mémoire. Deux d'entre eux seront intégrés dans le complexe immobilier les Bassins du Havre. Les deux autres seront cédés à la Ville de Montréal, qui en fera des parcs. La SIC a déjà aménagé l'un d'eux en un bassin de biorétention, avec 29 000 nouvelles plantes qui servent à retenir et filtrer les eaux de ruissellement, explique Aldo Sylvestre, directeur immobilier. Le second, le parc 3 Nord, sera aménagé en 2014, a annoncé l'arrondissement.

Une première allée piétonne publique reliant la rue Ottawa au canal de Lachine a été créée et quatre autres seront aménagées d'ici 2015, précise M. Sylvestre.

Quartier de l'innovation

L'ETS participe à la transformation de Griffintown depuis qu'elle s'y est installée, en 1996. En s'associant avec l'Université McGill pour fonder le Quartier de l'innovation, elle renforce son rôle.

«On ne voulait pas être exclusivement entourés de condos dans un endroit-dortoir, explique Sabin Boily, directeur de l'innovation et des relations avec l'industrie à l'ETS. On est un lieu effervescent de savoir et, avec d'autres institutions d'enseignement, on est capables de favoriser tous les types d'innovations dans le Sud-Ouest. On veut créer un milieu dynamique en perpétuel mouvement et en faire profiter la communauté.»

La transformation de l'ancien Planétarium Dow en «foyer» de créativité constitue un bel exemple : le stationnement sera converti en un vaste parc. «Une zone sera délimitée pour faire des expositions sur des thèmes particuliers», précise Patrice Catoir, directeur du développement des actifs fonciers de l'ETS.

Le volet industriel sera important, mais d'autres projets innovateurs dans des disciplines variées comme les arts, l'économie sociale, l'urbanisme et l'éducation verront aussi le jour afin d'améliorer la qualité de vie dans le Sud-Ouest. Par exemple, des étudiants de différents établissements travaillent avec la Coalition de la Petite Bourgogne pour créer un concept qui mènera à la revitalisation des espaces publics entre les stations de métro Georges-Vanier et Lionel-Groulx. Ce projet pourrait en inspirer d'autres dans Griffintown...

«Avec nos différents partenaires, nous voulons obtenir des résultats qui répondent aux aspirations de la communauté», indique Francine Verrier, directrice des relations avec la collectivité à l'ETS.

Une école originale, où se côtoieraient 1000 élèves de tous les niveaux à compter de la maternelle, est par ailleurs l'un des volets d'un ambitieux projet piloté par Natalie Voland, présidente de Gestion immobilière Quo Vadis. Le complexe Griffintown, qui se réaliserait en plusieurs phases, prendrait forme à l'intérieur du quadrilatère formé des rues Guy, William, Barré et de la Montagne, et viserait la certification écologique LEED Neighborhood Development. «C'est une super occasion de créer quelque chose de beau, de rentable et de bon pour les générations futures», indique Mme Voland.

L'occasion, aussi, de donner un coeur à Griffintown.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer
  • Griffintown: un quartier en ébullition
    Situé près du centre-ville et du canal Lachine, Griffintown attire une nouvelle population exigente, qui aime la vie urbaine. (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Situé près du centre-ville et du canal Lachine, Griffintown attire une nouvelle population exigente, qui aime la vie urbaine.

  • Griffintown: un quartier en ébullition
    La rue Ottawa figure parmi les rues appelées à être métamorphosées afin de ne plus servir uniquement d'espace de transit. (Illustration fournie par l'arrondissement Sud-Ouest)

    Illustration fournie par l'arrondissement Sud-Ouest

    La rue Ottawa figure parmi les rues appelées à être métamorphosées afin de ne plus servir uniquement d'espace de transit.

  • Griffintown: un quartier en ébullition
    La Ville de Montréal a mis sous réserve plusieurs terrains, dont le stationnement en face du New City Gas, pour en faire une place publique. (Illustration fournie par l'arrondissement du Sud-Ouest)

    Illustration fournie par l'arrondissement du Sud-Ouest

    La Ville de Montréal a mis sous réserve plusieurs terrains, dont le stationnement en face du New City Gas, pour en faire une place publique.

  • Griffintown: un quartier en ébullition
    Au coeur du Quartier de l'innovation, le stationnement de l'ancien Planétarium Dow sera converti en un vaste parc. (Illustration fournie par L'ETS)

    Illustration fournie par L'ETS

    Au coeur du Quartier de l'innovation, le stationnement de l'ancien Planétarium Dow sera converti en un vaste parc.

  • Griffintown: un quartier en ébullition
    Plusieurs bâtiments encores présents, comme le Horse Palace, sont assez modestes. Le défi est de les faire cohabiter avec les tours construites tout autour et de créer un vrai quartier. (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Plusieurs bâtiments encores présents, comme le Horse Palace, sont assez modestes. Le défi est de les faire cohabiter avec les tours construites tout autour et de créer un vrai quartier.