Cela va bouger au centre-ville de Montréal, à l'est de l'ancien Forum. Déjà, la construction du Seville, un projet immobilier de 450 unités, injecte une forte dose de dynamisme dans le secteur. Au tour de l'arrondissement de Ville-Marie de dévoiler son plan d'action pour stimuler la relance du quartier, situé entre les stations de métro Atwater et Guy-Concordia.

Mis à jour le 21 mars 2011
Danielle Bonneau LA PRESSE

Délimité par les rues Sherbrooke, Atwater, Saint-Antoine et Bishop, ce secteur sera dorénavant connu sous le nom de Quartier des grands jardins, en référence aux vastes jardins des nombreuses institutions qui s'y sont établies au cours des 300 dernières années. En déclin depuis une vingtaine d'années, il a beaucoup souffert du déménagement des activités de l'ancien Forum au Centre Bell, en 1996. Pour renverser la vapeur et guider la revitalisation du quartier, l'arrondissement a établi un Programme particulier d'urbanisme (PPU), avec l'appui de plusieurs organismes du milieu. Celui-ci fera l'objet de consultations publiques à la fin du mois.

Riche en patrimoine

«Après le Vieux-Montréal, c'est le quartier le plus riche en patrimoine», estime la fondatrice du Centre canadien d'architecture, Phyllis Lambert, qui s'est beaucoup impliquée pour forcer une réflexion sur le développement du secteur. Se désolant de voir péricliter la rue Sainte-Catherine Ouest, elle a incité dès 2005 des organisations, des entreprises, des institutions et des résidants du milieu à former la Table de concertation du centre-ville Ouest. Une de ses préoccupations: le square Cabot, de biais avec le Seville, où la présence d'itinérants, la drogue et la prostitution posent problème. Elle anticipait aussi le changement de vocation de nombreux domaines, comme ceux des Franciscains, des Petites soeurs des pauvres et des Soeurs grises de Montréal (devenu la propriété de l'Université Concordia), ainsi que le déménagement de l'Hôpital de Montréal pour enfants.

«Beaucoup de choses sont appelées à changer, dit-elle. Si on ne fait pas attention, des horreurs peuvent être commises. Il faut voir à faire des aménagements dignes de Montréal et de ce quartier extraordinaire.»

Trois grands objectifs

Le Programme particulier d'urbanisme vise trois grands objectifs. Il souhaite protéger et mettre en valeur les institutions, les résidences victoriennes, les remarquables paysages du quartier, ainsi que les jardins, qui deviendraient plus accessibles au public. Il veut aussi soutenir l'activité économique du quartier, qui passe par la revitalisation de la rue Sainte-Catherine Ouest. Il désire également améliorer les milieux de vie en augmentant, entre autres, les espaces verts et en favorisant une densification résidentielle près de la station de métro Atwater. Entre la rue Lambert-Closse et la rue Towers, la hauteur permise des immeubles pourrait ainsi être augmentée pour atteindre jusqu'à 44 mètres (environ 13 étages). Pour créer une atmosphère plaisante pour les piétons, les édifices devraient avoir une base de trois ou quatre étages, de la même hauteur que les immeubles environnants, et des commerces devraient s'établir au rez-de-chaussée. Plus d'un millier de nouveaux logements pourraient être construits au cours des prochaines années dans ce secteur, incluant les 450 condos du Seville. Environ 500 autres pourraient s'ajouter plus à l'est.

L'arrondissement se dit sérieux

«Il ne s'agit pas de voeux pieux, affirme Nancy Shoiry, directrice de l'aménagement urbain et des services aux entreprises à l'arrondissement de Ville-Marie. Des projets sont en cours et la Ville de Montréal s'est déjà engagée à investir 5,5 millions pour réaménager le square Cabot et ses environs. Les plans d'exécution seront élaborés cette année et les travaux devraient commencer au printemps 2012. De plus, pour créer un nouveau parc pour les familles et les résidants du quartier, sur le boulevard De Maisonneuve, la Ville a un avis de réserve sur le terrain de stationnement situé entre l'ancienne école Victoria et le Royal Montreal Curling Club. Elle a environ deux ans pour se porter acquéreur du site.»

Le processus de consultation sur le PPU du Quartier des grands jardins débutera le 28 mars et se poursuivra jusqu'au 20 avril.

Pour en savoir plus: www.ocpm.qc.ca