Source ID:aaa0a553471d30799086c83316d3e5de; App Source:StoryBuilder

Westmount: une vaste centenaire

La maison plus que centenaire est avantageusement situŽée... (Photo fournie par Royal Lepage Héritage)

Agrandir

La maison plus que centenaire est avantageusement situŽée sur le chemin de la C™ôte-Saint-Antoine. Calme et tranquillitŽé àˆ deux pas de l'animation de l'avenue Victoria, avec ses commerces et restaurants.

Photo fournie par Royal Lepage Héritage

L'immobilier fait rêver. Chaque semaine, notre journaliste présente une propriété haut de gamme offerte sur le marché de la revente.

C'est une maison de trois étages avec une multitude de pièces. Pour tout dire, il y en a 26, dont 10 chambres. Grande, tellement grande, cette maison de Westmount, qu'on a envie de retomber en enfance pour y jouer à la cachette. Imaginez le plaisir de l'explorer et de découvrir ses secrets.

« Elle est immense, reconnaît la propriétaire, Béatrice Baudinet, qui est elle-même courtière immobilière. De la rue, on ne la croit pas aussi grande parce qu'elle fait le coin. »

C'est vrai, il faut en faire le tour pour prendre sa réelle mesure. Et c'est justement parce qu'elle avait besoin d'espace que Mme Beaudinet et son conjoint, parents de cinq enfants, ont acheté cette maison, il y a une quinzaine d'années. Chacun des enfants avait sa chambre, et il y avait amplement de place pour recevoir parents et amis, et aussi les amis des amis. C'est une maison de caractère, qui aime vibrer de son monde et même de sa ménagerie. Pendant la visite, un des trois chats de la maison nous a accompagnés partout. Lui et les deux autres sont les descendants d'une longue lignée. Quand on a cinq enfants, on peut s'attendre à avoir en prime chien, chat, hamsters, poissons... « On a tout eu, même un reptile », lance Béatrice avec amusement.

On voit ici l'arrière de la maison. La... (Photo fournie par Royal Lepage Héritage) - image 2.0

Agrandir

On voit ici l'arrière de la maison. La grande terrasse àˆ l'éŽtage des pièces àˆ vivre, et une piscine creuséŽe permettent de profiter àˆ plein de la belle saison.

Photo fournie par Royal Lepage Héritage

Du vécu

Cette maison avantageusement située sur le chemin de la Côte-Saint-Antoine a de la prestance et du vécu. Elle a été bâtie en 1902, selon les plans des architectes John Smith Archibald et Charles Jewett Saxe. Le premier excellait en construction et en affaires, tandis que le second avait un grand sens artistique, dit-on. Ils ont choisi d'agencer les styles pour cette maison destinée à Minnie Louise Davis, épouse d'un homme d'affaires. Dans le Grand répertoire du patrimoine bâti de Montréal, on décrit la maison ainsi : « D'inspiration multiple, avec colombage de facture Tudor, pignon chantourné de style élisabéthain, et lucarnes rampantes associées au mouvement Arts and Crafts. »

Voilà, la maison est la somme de ces courants, et d'autres encore. À l'intérieur, on est séduit par le grand escalier avec balustrades en fer forgé qui nous conduit aux étages supérieurs. On remarque les beaux plafonds à caissons, et on aime les lustres et candélabres qui ajoutent une touche de classe ici et là. Béatrice a un faible pour les chandeliers, confie-t-elle, et certains proviennent de la maison de sa grand-mère.

Un grand escalier avec balustrades en fer forgŽé... (Photo fournie par Royal Lepage Héritage) - image 3.0

Agrandir

Un grand escalier avec balustrades en fer forgŽé donne accès aux Žétages supéŽrieurs.

Photo fournie par Royal Lepage Héritage

Travaux de fond

Les constructions d'antan sont solides, mais présentent souvent des faiblesses du côté du drainage. C'est le cas à Westmount, comme ailleurs. La propriétaire a choisi de s'attaquer à cette lacune en faisant installer un drain en pierres sèches (« drain français »). Ces gros travaux de plomberie entraînent un grand branle-bas de combat, puisqu'il faut détruire et reconstruire l'aménagement autour de la maison, incluant le dallage et les murs de soutènement. C'est le genre de rénovation qui coûte cher et qui paraît peu ou pas, esthétiquement parlant. Mais l'acheteur averti en connaît la valeur, car un sous-sol bien au sec contribue à la longévité de la maison et apporte une grande tranquillité d'esprit.

Privilège

Westmount est un milieu de vie agréable et privilégié. Béatrice Baudinet y a grandi elle-même, avant d'y élever ses enfants. Elle a toujours apprécié le calme et la sécurité de l'endroit, sa verdure, la proximité des écoles et des services, l'abondance des activités pour les jeunes. Maintenant que les enfants sont grands, que certains ont quitté le nid ou s'apprêtent à le faire, la maison elle-même devient trop grande.

Consultez la fiche de la propriété ici.

La propriété en bref

Prix demandé : 3 995 000 $

Année de construction : 1902

Pièces : 26 pièces, dont 10 chambres sur quatre niveaux (sous-sol compris), 5 salles de bains, piscine creusée, foyer au bois, toit en ardoise, 2 garages, drain en pierres sèches (« drain français ») récent.

Superficie du terrain : 12 443 pi2

Évaluation municipale : 2 959 800 $

Impôt foncier : 24 360 $

Taxe scolaire : 5110 $

Courtière : Béatrice Baudinet, Royal Lepage Héritage (vend sa propre maison)




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer