Les constructions se réincarnent au fil du temps. Prenez le cottage de Carl Fournier et d'Eddie Maleterre sur le Plateau-Mont-Royal. Quand ils l'ont achetée, leur propriété appartenait à un ingénieur du son qui l'avait partiellement transformée en studio. Banal, direz-vous, mais cette même maison aurait été, dans une autre vie, le temple Fils de Jacob, première synagogue polonaise à voir le jour à Montréal. Encore plus inusité, la même maison aurait peut-être servi de refuge à des animaux qui séjournaient au jardin zoologique du quartier à la fin du XIXe siècle. C'est sans compter ses autres vocations. Une maison donc qui, depuis sa construction en 1875, s'est réinventée moult fois.

Marie-Andrée Amiot LA PRESSE

Les quarantenaires Fournier et Maleterre ont acheté le cottage en 2002. Depuis, ils l'ont réinventé de fond en comble. «Disons, pour être poli, qu'il avait été négligé, explique M. Fournier. Il fallait un oeil de visionnaire pour l'imaginer autrement.»

 

Le rez-de-chaussée est méconnaissable. Maintenant ouvert, sans poutre de soutien pour briser la ligne, il réunit le salon, la salle à manger et la cuisine. Une salle d'eau moderne (et munie d'un urinoir!) a été aménagée le long d'un des murs.

La cuisine tout au fond est éclairée par de vastes fenêtres nouvelles (mais au look ancien) ouvertes sur le jardin.

À leur arrivée, la cuisine dormait à l'étage. Ils l'ont démolie et ont profité de la tuyauterie existante pour créer une salle de bains avec grande baignoire et une douche pour deux. La pièce restante est devenue leur gym. «Nous avons récupéré certaines des armoires pour les installer dans un majordome près de la nouvelle cuisine.» M. Maleterre est très fier de ce recyclage car il est persuadé que les armoires sont de pures «vintage IKEA!»

Aspect campagnard

Pour donner un aspect campagnard à la vieille maison, ils ont simulé un mur percé de deux ouvertures dont les panneaux ont été recouverts de briques rouges. De belles poutres au-dessus des portails complètent l'effet. Suivant les conseils du designer architectural Marc Roger Labrecque, ils ont encerclé un de ces panneaux avec une étagère qui sert de comptoir lunch. Les armoires blanches de type shaker sont en particules de pin recouvertes de matière thermoplastique et les plans de travail sont en merisier. Le couple a volontairement choisi des électros blancs afin d'agrandir virtuellement la pièce.

La salle à manger et le salon forment un tout. Au mur, celui opposé au mitoyen de la maison, un architecte a conçu trois immenses rangements blancs. Le foyer au gaz et la télé ainsi que des blocs ouverts pour les oeuvres d'art sont exposés. Ces panneaux glissent de gauche à droite et modifient à gré l'apparence du mur.

L'étage est composé de trois chambres, dont la principale bénéficie d'un puits de lumière. À l'époque où la propriété servait de synagogue, l'ouverture sur le ciel illuminait non seulement l'étage (réservé aux prières des femmes) mais aussi, grâce à un cercle percé dans le plancher, le rez-de-chaussée où se réunissaient les hommes.

Travaux à l'extérieur

De l'extérieur, la maison ne paie pas de mine. Elle aura sans doute besoin de travaux pour réparer le mortier et certaines des briques. La tourelle qui abrite l'escalier est recouverte de bardeaux de cèdres qui contrastent avec la surface rouge des briques. Le couple ne croit pas que la façade doit être nickel. «On ne se doute pas, vu de l'extérieur, de la beauté à l'intérieur. C'est peut-être pour cela qu'on n'a jamais eu de cambrioleurs!»

La maison jouit d'atouts multiples. Elle est située à deux pas de la Main, à la hauteur de la charcuterie Schwartz's, elle est dotée d'une grande cour (qui pourra être aménagée en stationnement et jardin) et d'un sous-sol en pierres à louer en bureau ou cabinet pour professionnel.

Le couple quitte sa maison pour une autre, plus petite, qui, après huit ans de travaux, leur permettra de souffler un peu.

 

LA PROPRIÉTÉ EN BREF

Prix demandé: 799 000$

> Superficie habitable: 2000 pi2

> Superficie du terrain: 3050 pi2

> Électros inclus, foyer au gaz

> Grande cour, stationnement

> 3 chambres dont 1 salle de bains et 1 salle d'eau

> Sous-sol aménagé avec salle d'eau Agent: Ève Le Pailleur, Le Pailleur Inc. 514-273-4567