Aspirateur central ou à chariot? Telle est la question à l'heure du grand ménage du printemps. La perspective de traîner une bruyante machine dans tous les recoins de la maison vous est très désagréable? Le saut vers l'aspirateur central est tout indiqué.

Isabelle Houde LE SOLEIL

Aspirateur central ou à chariot? Telle est la question à l'heure du grand ménage du printemps. La perspective de traîner une bruyante machine dans tous les recoins de la maison vous est très désagréable? Le saut vers l'aspirateur central est tout indiqué.

 «C'est l'évolution naturelle de l'aspirateur à chariot», affirme Donat Landry, propriétaire de l'entreprise Saniflo, qui fabrique des aspirateurs centraux à Québec depuis près de 30 ans. «Il n'y a plus beaucoup de gens qui se privent de ça», continue-t-il.

 L'investissement semble en effet intéressant. Les prix varient entre 400 $ et 1100 $, mais il faudra compter entre 750 $ et 950 $ pour un bon modèle, avec des accessoires de qualité et une installation exécutée par un professionnel. Avec à la clé un aspirateur qui devrait durer entre 15 et 23 ans, selon le modèle et l'utilisation qui en est faite.

 «L'avantage, c'est de ne pas avoir d'appareil encombrant», note Donat Landry. «C'est une question de goût», pense pour sa part Claude Guilbert, propriétaire de la boutique Électrovac, à Cap-Rouge. «Il y a une meilleure puissance de succion, donc l'aspirateur est plus performant. En plus, il n'y a pas le bruit directement à côté de la personne qui passe l'aspirateur», continue-t-il.

 Quand les prises sont installées au bon endroit, il devient possible d'aspirer dans toutes les pièces en étant branché au même endroit, explique M. Guilbert. «Avec un tuyau de 30 pieds (neuf mètres), dans une maison conventionnelle, une prise par étage suffit habituellement», explique-t-il. Les deux hommes recommandent donc l'installation de trois prises en moyenne.

 Installation

 L'installation d'un aspirateur central est possible dans la plupart des maisons. «À peu près 95 à 98 % des maisons peuvent en accueillir un», estime Claude Guilbert. Selon lui, les exceptions sont les très vieilles maisons bâties pièce sur pièce ou encore avec des murs de plâtre. Les maisons à l'architecture très spéciale sans mur porteur sont aussi plus problématiques.

 Pour les bricoleurs expérimentés, il est possible d'installer soi-même la tuyauterie nécessaire dans les murs, mais il faut être habile et outillé, prévient Claude Guilbert. Donat Landry, quant à lui, mentionne que les aspirateurs de sa compagnie sont vendus avec un manuel d'instruction très complet pour l'autodidacte qui préfère économiser sur les frais d'installation. Les deux entreprises offrent néanmoins des forfaits d'installation avec des pros du domaine. «Car ce n'est pas toujours plaisant comme installation, c'est parfois assez compliqué, quand il faut passer par le sous-sol et le plafond suspendu», explique Claude Guilbert.

 Ceux qui font construire une nouvelle maison devraient songer à installer tout l'équipement dans les murs, quitte à acheter l'aspirateur par la suite, quand ils le voudront ou en auront les moyens. La tâche est alors simplifiée et l'installation de l'aspirateur est facile à faire soi-même.

 Sac, filtre et sortie extérieure

 Il existe de nombreux modèles d'aspirateurs centraux. Certains emmagasinent la poussière dans des sacs, en papier ou en tissu. Selon Claude Guilbert, «les systèmes à sac en tissu sont efficaces et nécessitent très peu d'entretien». Donat Landry, lui, est spécialisé dans les modèles sans filtre et sans sac, qui fonctionnent selon un procédé de filtration cyclonique développé par Saniflo. Il suffit de vider le bac transparent qui accumule la poussière une ou deux fois par année. Que ce soit avec ou sans sac, il faut prévoir nettoyer et entretenir son aspirateur une ou deux fois par année.

 Donat Landry insiste aussi sur l'importance d'une sortie extérieure pour propulser l'air vicié en dehors de la maison. À noter que cette sortie extérieure est une obligation de l'Agence de l'efficacité énergétique du Québec pour ceux qui souhaitent obtenir la certification Novoclimat.