Source ID:; App Source:

Quelle protection pour un caragana pleureur?

Question: J'ai chez moi un caragana pleureur. Je lui ai fait un «toit» pour le protéger de la neige cet hiver et je me demandais si cette protection était superflue. - Mathieu Mercier

Réponse de Larry Hodgosn:

 Mes lecteurs savent que je suis en général contre l'idée de protéger les végétaux l'hiver. Dans la plupart des cas, c'est inutile et ça ne fait que gaspiller temps et argent. Par contre, il y a des exceptions.

 Le cas des «arbres sur tige» comme votre caragana pleureur (Caragana arborescens «Pendula») est assez délicat. Ces faux arbres ont été créés en greffant un arbuste au sommet de la tige droite d'une plante apparentée. Or, un point de greffe demeure toujours fragile.

 Si votre arbre est placé sous le surplomb de la maison où de la neige lourde ou de la glace risquent de l'écraser en tombant, oui une protection hivernale sera nécessaire. Idéalement, on ne devrait pas planter des arbres sur tige à ces endroits. Aussi, certains marchands peu scrupuleux vendent leurs spécimens trop jeunes, alors que le «tronc» n'est pas encore solide. Dans ce cas, il faut garder un tuteur tant que le tronc ne s'épaissit pas. Si votre caragana pleureur n'est pas sous le surplomb du toit et a un tronc solide, aucune protection hivernale n'est nécessaire.

 Ne pensez pas toutefois que, protégé ou non, votre arbre sur tige vivra très longtemps. Si l'on en voit occasionnellement qui ont 10 ans ou plus, en général la pourriture finit par s'installer ou encore, un phénomène de rejet s'installe et la partie greffée meurt en tout ou en partie. Il faut voir ces faux arbres comme des décorations temporaires et les remplacer au besoin.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer