Source ID:; App Source:

Halte aux moisissures

L'infiltration d'eau dans le bas de cette porte-patio... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'infiltration d'eau dans le bas de cette porte-patio a fait pourrir la struture. Il faut mieux étanchéifier les portes fenêtres.

Photothèque Le Soleil

<p>Anne Drolet</p>
Anne Drolet
Le Soleil

 Non seulement elles sont désagréables, mais les moisissures peuvent être nocives pour votre santé. Heureusement, il existe des moyens pour les éviter et surtout pour s'en débarasser si elles ont élu domicile chez vous.

 Pour se former, la moisissure a besoin de trois ingrédients : une température entre 5 et 38 degrés Celsius, un nutriment organique (bois, gypse, tapis, etc.) et finalement un niveau significatif d'humidité. C'est souvent cette dernière condition qui pose problème, fait savoir par voie de communiqué André Gagné, directeur du Service technique de l'Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ).

 «Construire une maison en 10 ou 12 semaines est maintenant pratique courante et ne cause généralement pas de problème. Par contre, selon la saison de construction, il peut arriver que l'humidité s'évapore plus difficilement, favorisant l'apparition des moisissures.»

 Par ailleurs, des matériaux qui ralentissent le passage de la vapeur ou des méthodes d'assemblage qui n'aident pas l'assèchement peuvent aggraver la situation. Le bois d'ingénierie, par exemple, note M. Gagné, a des propriétés pare-vapeur qui réduisent sa capacité d'absorption. Ainsi, s'il y a une infiltraton d'eau, l'eau reste stagnante au lieu d'entrer dans les fibres de bois et d'être asséchée progressivement, explique-t-il.

 Certaines méthodes de construction réduisent par contre les risques de prolifération des moississures, précise l'APCHQ. Parmi elles, laisser le plus de temps possible aux murs pour sécher, s'assurer que les murs de fondation sont étanches et éviter qu'il y ait de l'espace entre l'isolant et le béton, pour ne pas que l'air s'y infiltre. De plus, pour empêcher de faire pénétrer l'humidité du béton à l'intérieur, il existe des matériaux de mousse de plastique (comme la mousse de polyuréthane, les isolants rigides extrudés et les isolants expansés) qui ont des membranes pare-vapeur. Opter pour des montants de bois sec ou de métal et du gypse sans papier contribue aussi à limiter les risques de se retrouver avec des moisissures.

 N'arrachez pas tout!

 Comment savoir si votre demeure est touchée ? Les mauvaises odeurs, les taches sur des finis intérieurs ou des problèmes de santé (maux de tête, allergies, asthme) devraient vous mettre la puce à l'oreille, note M. Gagné. Mais attention : résistez à l'envie de tout arracher ! Les moisissures pourraient se répandre dans toute la maison, avertit-il.

 L'idée est de réussir à en cerner l'étendue. Si elles apparaissent sur un mur, tentez de les faire disparaître à l'aide d'un peu d'eau de javel et d'un chiffon. S'il y en a beaucoup, ou si elles reviennent constamment, c'est que le problème est plus sérieux. Percez alors de petits trous d'un pouce de diamètre à différents endroits et regardez si vous voyez des taches noires. Si la surface infectée est grande, ou si vous n'arrivez pas à distinguer la région atteinte, mieux vaut faire appel à des professionnels.

 Si vous souhaitez faire les travaux vous-même, assurez-vous de bien boucler cette pièce (enlevez les meubles, bouchez les portes, fermez la ventilation) avant de vous exécuter. Et n'oubliez pas de vous protéger vous-même, en portant un masque!

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer