Source ID:; App Source:

Le temps est venu de faire l'inventaire du foyer

Livres, bibelots, meubles et accessoires électroniques s'accumulent rapidement... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Livres, bibelots, meubles et accessoires électroniques s'accumulent rapidement au fil des ans. Pourquoi ne pas profiter de cette période de déménagement pour en faire une liste précise ?

Photothèque Le Soleil

Gilles Angers
Le Soleil
Avec les années, on acquiert de nouveaux biens... (Photomontage Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Photomontage Le Soleil

Avec les années, on acquiert de nouveaux biens meubles, tandis qu'on se départit d'autres. Quoique, généralement et sans trop s'en rendre compte, notre patrimoine grossit. Or, pour mettre à jour vos protections en cas de vol, de feu ou de dégât d'eau, le Bureau d'assurance du Canada (BAC) vous propose de profiter du 1er juillet, que vous déménagiez ou non, pour faire l'inventaire de vos avoirs et d'en établir la valeur.

 «On amasse tant de choses dans la vie que, s'il survenait un sinistre chez soi, on ne saurait se souvenir de tout ce qu'on avait pour soutenir une réclamation auprès de son assureur, alors que le montant total assuré pourrait être insuffisant», pense le conseiller en affaires publiques du BAC, Alexandre Royer.

 D'accord ! dit-il, votre assureur ne va pas vous pénaliser pour vos trous de mémoire aggravés, au reste, par le stress résultant du malheur dont vous seriez affligé. Mais avec un inventaire assez détaillé, vous vous sentirez plus libre et à l'aise, cependant que le règlement sera plus hâtif. À plus forte raison s'il est étayé de photos des objets dans leur contexte, voire d'un petit montage vidéo. De plus, cela aura pour effet de chasser le doute quant au bien-fondé de vos réclamations.

 «Car la bonne foi, la transparence et l'honnêteté sont le principe qui gouverne les relations entre un assureur et un assuré», trouve le conseiller.

Fastidieux

 Un inventaire pareil est toutefois fastidieux, admet M. Royer. Mais une fois fait, il suffit de le mettre à jour chaque année. On biffe ici, on ajoute là. On joint son assureur pour augmenter, voire réduire ses protections.

 Et il sera d'autant plus opportun lors d'un sinistre. En effet, qui se souviendrait, entre autres, de la marque de son système audio, de l'année où il a été acheté et le prix payé ? se demande bien M. Royer.

 «Pareil document est aussi pertinent pour négocier son programme d'assurance, et même trouver l'assureur capable de nous couvrir convenablement au meilleur prix», croit-il.

 Si les protections limitatives sur les vélos ou les DVD, par exemple, ne vous conviennent pas, vous pouvez faire augmenter votre couverture. Ou, dans la mesure du possible, en obtenir une particulière pour des objets qui, pour vous, ont du prix.

 Support

 De nos jours, pour un tel inventaire, on peut préférer le support informatique au papier. Ainsi, on réunira sur CD toutes ses informations : la liste des articles, leurs descriptions correspondantes, leurs prix estimatifs, puis les photos voire un bout de film numérique des objets tels que disposés dans la maison, la cour, la remise, le garage.

 D'un autre côté, pour peu qu'on dispose de la fonction informatique Excel, on peut se procurer un formulaire électronique d'inventaire des biens d'une grande finesse sur les sites infoassuran ce.ca ou chad.ca

 Par ailleurs, on doit s'efforcer de conserver les factures et brochures descriptives des produits qu'on acquiert.

 Sauvegarde

 Bien sûr, cet inventaire et documents afférents doivent être protégés. Si on les garde à la maison seulement et qu'un incendie dévastateur arrivait, il n'en resterait rien. Aussi, doit-on en avoir un exemplaire chez soi, mais au moins un autre de sauvegarde chez un parent ou un ami, dans un coin secret de tiroir du lieu où on travaille ou dans un coffret de sûreté à la banque.

 Vous déménagez, donnez-vous la peine, lorsque vous emballez, de procéder à votre inventaire. Pareille occasion n'arrive pas souvent. «À moins que vous ne le fassiez, dans votre nouvelle résidence, en déballant», conclut M. Royer.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer