Construite sur un terrain de 12 acres propice aux balades à pied et en raquettes, cette propriété conçue pour maximiser l’autosuffisance est bordée par un ruisseau et bénéficie d’une source d’eau naturelle.

Publié le 15 févr. 2021
Emmanuelle Mozayan-Verschaeve
Emmanuelle Mozayan-Verschaeve Collaboration spéciale

Steeve Brault et Sophie Michaud ont acheté ce terrain qui jouxte la mine Capelton, dans le canton de Hatley, parce qu’il possédait plusieurs atouts. « On aime le plein air, le jardinage, et on s’est dit que c’était assez grand pour devenir autosuffisant, raconte M. Brault. Aussi, on pouvait y construire une maison qui servirait à la fois de résidence principale et de chalet, parce qu’on n’est qu’à 10 minutes de Lennoxville [Sherbrooke] tout en étant en pleine nature. On avait déjà fait l’expérience d’avoir deux maisons, mais c’était très difficile à entretenir. En plus, on était toujours dans les valises. »

PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE AU SOMMET

La maison comprend un immense garage double en façade avant.

Entourée d’arbres matures, la propriété jouit d’une vue imprenable sur les montagnes.

M. Brault a réalisé lui-même la maison, planifiant d’avoir un toit plat pour y faire un potager. « On trouvait ça intéressant au niveau du design, mais aussi pour préserver nos récoltes, car comme c’est en hauteur, les animaux n’y ont pas accès, explique-t-il. Par la suite, on a ajouté une serre pour démarrer les pousses rapidement dans la saison. Tout l’arrosage se fait par un système d’irrigation récupérateur d’eau de pluie. »

PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE AU SOMMET

Marche, raquette, baignade : le terrain permet de jouer dehors en toutes saisons.

Toiture en tôle, fenêtres en aluminium, coffrages Nudura : la maison est fabriquée avec des matériaux solides procurant une isolation supérieure. « Le Nudura évite que la vermine et les rongeurs ne viennent nicher dans les murs et endommager la structure de la maison, ce qui est souvent problématique des maisons en forêt », remarque Steeve Brault.

Des espaces flexibles

PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE AU SOMMET

La piscine est entourée d’une terrasse en ipé, un bois exotique imputrescible.

Clair et spacieux grâce à une orientation des fenêtres bien pensée et à de grands vitrages, l’intérieur est équipé d’un plancher en béton chauffant par un système biénergie à l’électricité et au bois. Ce dernier est récupéré directement sur le terrain. Les coûts d’électricité sont donc considérablement réduits et le système sert même à chauffer la piscine.

Quand on a décidé de s’installer là, on avait dans l’idée qu’il s’agissait de notre dernière maison et qu’elle serait transformable en bigénération. Le deuxième étage pourrait être converti complètement en quatre et demi, puisque tous les branchements [plomberie et électricité] sont prévus.

Sophie Michaud

PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE AU SOMMET

Les plafonds de 9 pi, les portes très hautes et les zones de circulation sont larges dans l’entrée principale comme dans les autres pièces, accentuant le sentiment de grandeur.

« Ça pourrait être un endroit pour une grand-maman qui s’occupe de ses petits-enfants. Nous, on avait fait le haut comme ça pour que les enfants aient un endroit un peu plus indépendant tout en restant chez nous quand ils seraient à l’université », dit Sophie Michaud, qui s’est occupée du design intérieur de toute la demeure.

La suite des maîtres se trouve quant à elle à l’étage et donne sur la piscine. De cet endroit-là, la vue est extraordinaire sur la montagne. « Il y a un côté exotique comme au Costa Rica », dit Sophie Michaud.

PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE AU SOMMET

L’îlot de 8 pi sur 8 pi contient énormément de rangements. Vitré, le cellier réfrigéré ajoute une touche décorative à la cuisine et n’obstrue pas la lumière naturelle vers l’escalier.

Aussi, tout est fonctionnel dans les aménagements. Par exemple, le walk-in de la chambre principale donne directement accès à l’entrée. C’est très pratique, car tout le linge peut être rangé au même endroit, y compris les manteaux.

Un terrain de jeu extraordinaire

PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE AU SOMMET

Le plancher est protégé d’époxy transparent pour garder l’aspect naturel du béton.

Nul besoin de quitter la propriété pour faire de belles promenades, puisque Steeve Brault a créé des sentiers dans la montagne. « Steeve a travaillé fort sur le terrain pendant sept ans pour faire un beau circuit à pied et en raquettes », indique Sophie Michaud.

Aujourd’hui, les chemins du couple se séparent, ce qui le mène à vendre la résidence. « C’est une maison extraordinaire qui peut répondre aux besoins de différentes catégories de personnes ; elle est facile d’accès tout en étant très intime et offre une vie de luxe en montagne », croit Mme Michaud.

PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE AU SOMMET

Le foyer au bois habillé d’un coffrage minimaliste peut chauffer toute la maison.

La propriété en bref

Prix demandé : 1 395 000 $

Évaluation municipale : 895 200 $

PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE AU SOMMET

La suite des maîtres, qui donne sur la piscine, est inspirée d’une chambre d’hôtel new-yorkais.

Année de construction : 2016

Superficie du terrain : 495 166,58 pi2

PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE AU SOMMET

Chacune des quatre chambres (cinq si on inclut le bureau) profite d’une belle luminosité.

Superficie de la maison : 4237 pi2

Impôt foncier : 6156 $

PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE AU SOMMET

Carrelage mural en tuile métro, meubles-lavabos au fini bois et planchers en béton ou en mosaïque foncée : chaque salle de bains affiche un style intemporel.

Taxe scolaire : 459 $

Descriptif : demeure de prestige unique construite en 2016 en pleine nature. Vue sur les montagnes et couchers de soleil hors du commun. Forêt mature, pommiers, culture de ginseng sauvage et potager font de cette résidence un lieu unique pour vous ressourcer.

PHOTO FOURNIE PAR ROYAL LEPAGE AU SOMMET

Les nombreux rangements sont fabriqués dans des matériaux haut de gamme, de même que les portes qui séparent chaque pièce. « Ce sont des portes pleines en merisier qui assurent une bonne insonorisation », précise Steeve Brault, le propriétaire.

Courtière : Sonia Nepton, courtière immobilière pour Royal LePage Au Sommet

> Consultez la fiche de la propriété