Des propriétaires nous ouvrent les portes de leur demeure d’exception, offerte sur le marché de la revente.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Cette luxueuse maison, adossée au terrain du Club de golf de Boucherville, a quelque chose de mystérieux. Dissimulée derrière les arbres, avec son immense toiture en pente et son architecture particulière, de la rue, elle laisse peu deviner sa personnalité. Avis aux curieux, avec la mise en vente de cette propriété, le voile est enfin levé.

PHOTO FOURNIE PAR RE/MAX

La façade de la maison, qu’on aperçoit sur cette photo, n’est pas visible de la rue. C’est plutôt le garage qui y fait face.

« Les gens sont intrigués par la maison, remarque la propriétaire. Dès qu’on a mis la pancarte, il y a des gens qui s’arrêtaient et demandaient si les photos étaient en ligne. C’est une maison qui est envoûtante. Quand les arbres sont remplis de feuilles, le toit, qui est vert, se confond dans le décor. »

PHOTO FOURNIE PAR RE/MAX

Partie prenante de l’architecture de la résidence, les arches lui confèrent un style méditerranéen.

Louis Grenier et sa conjointe Nathalie ont acquis cette propriété en 2011, alors qu’ils étaient sur le point d’amorcer la construction d’une maison, retardée en raison de la présence de rainettes faux-grillon dans le secteur. En prenant connaissance de l’arrivée de cette propriété sur le marché immobilier, ils ont tout arrêté, vendu leur terrain et déposé une offre d’achat (sans condition) pour cette maison, un coup de cœur de longue date pour Nathalie, qui a grandi à Boucherville.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Une vue de la façade arrière de la maison et de la piscine creusée.

Je passais souvent devant quand j’étais jeune. C’est une maison que j’ai toujours trouvé attirante. Je me disais qu’un jour j’habiterais ici.

Nathalie

PHOTO FOURNIE PAR RE/MAX

Un pool house, un foyer et un spa jouxtent la piscine dans la cour arrière.

Construite en 1981, la résidence est érigée sur un vaste terrain de 45 000 pi2. Elle est l’œuvre de Cayouette et Saia, le bureau d’architecture qui a réalisé, à la même époque, le pavillon Liliane de Stewart de l’Université de Montréal et qui a participé à la conception de la station de métro Côte-Vertu.

PHOTO FOURNIE PAR RE/MAX

Dans le hall d’entrée, un imposant escalier tout en courbes attire l’œil.

Mais la maison de la rue des Pinsons est fort différente de ces constructions. Malgré le fait que d’importantes rénovations aient été effectuées par l’ancien propriétaire, on sent encore l’influence méditerranéenne, surtout dans les arches qui bordent la galerie extérieure. À part de vieilles photos de maisons européennes recouvertes de verdure qu’ils ont retrouvées avec les plans, les propriétaires ont bien peu d’indices sur les sources d’inspiration et les intentions des architectes. Avec le temps, ils ont appris à les deviner et à en apprécier les détails.

PHOTO FOURNIE PAR RE/MAX

L’aire de vie du rez-de-chaussée a été décloisonnée lors des travaux effectués par l’ancien propriétaire.

Comme l’imposant escalier, tout en courbe, les nombreux puits de lumière et la construction de la maison dans le mouvement du terrain, qui est en pente descendante. Ainsi, quand on se déplace d’une pièce à l’autre [il y en a plus d’une vingtaine], on se retrouve souvent à descendre ou monter quelques marches, ce qui contribue à la désorientation du visiteur qui en est à sa première visite.

PHOTO FOURNIE PAR RE/MAX

La cuisine s’articule autour d’un imposant îlot surmonté d’un comptoir de pierre St-Marc. Elle comporte notamment deux lave-vaisselle et une cuisinière au gaz.

De partout dans la maison, on profite de points de vue sur l’extérieur, l’un des éléments coups de cœur des propriétaires. « Toutes les semaines, le décor change, observe Nathalie. Ceux qui vont acheter la maison vont voir des choses apparaître. On n’investit pas chaque saison. Ce sont des vivaces. À un moment donné, il y a plein d’hydrangées, à un autre moment, les rosiers sont en fleurs. » « C’est comme un spectacle, poursuit son conjoint. Tu as toujours le goût de sortir. »

PHOTO FOURNIE PAR RE/MAX

Faisant office de serre à l’origine, cette verrière est utilisée comme salle d’entraînement par les actuels propriétaires.

« Dans mon livre à moi, c’est le plus beau spot à Boucherville ! », lance-t-il. Pourquoi le quitter alors ? « Nos entreprises sont sur la rive nord, explique Nathalie. Les enfants vont au cégep sur la rive nord. Ça fait trois ans qu’on travaille sur le projet de la nouvelle maison. L’objectif était de ne pas être pris dans le trafic du tunnel [dont les travaux de réfection débuteront sous peu]. »

PHOTO FOURNIE PAR RE/MAX

Dotée d’un plafond haut, la suite principale est aménagée sur deux étages. En haut de l’escalier, on retrouve une salle d’habillage et beaucoup de rangement.

Ils ne cachent pas qu’une propriété d’une telle ampleur exige beaucoup d’entretien, mais assurent que, dans l’immédiat, aucuns travaux majeurs n’attendront les futurs propriétaires qui n’auront qu’à contempler le passage des saisons (ou presque).

La propriété en bref

PHOTO FOURNIE PAR RE/MAX

La pièce maîtresse de cette salle de bain est cette douche vitrée surmontée d’un puits de lumière.

Prix demandé : 4 295 000 $

Année de construction : 1981

Dimensions du bâtiment : 87 x 57 pieds (irrégulières)

PHOTO FOURNIE PAR RE/MAX

Du corridor à l’étage, abondamment fenestré, on peut observer l’entrée et la galerie extérieure, en contrebas.

Superficie du terrain : 45 455 pi2

Évaluation municipale (2020) : 1 909 400 $

Impôt foncier (2020) : 11 891 $

PHOTO FOURNIE PAR RE/MAX

Accessible de la chambre principale, cette terrasse offre une vue imprenable sur la cour.

Taxes scolaires (2021) : 1936 $

Description : Vaste propriété de style méditerranéen comprenant quatre chambres, trois salles de bain et deux salles d’eau. La suite principale est aménagée sur deux étages et dispose de deux salles d’habillage, d’une coiffeuse, d’une salle de bain et d’une terrasse avec vue sur le golf. Le sous-sol regroupe une grande salle familiale et une cave à vin. À l’extérieur, une piscine creusée avec pool house, un spa et un garage double ont été aménagés sur ce terrain de 45 000 pi2.

Courtières : Christiane Roy et Katrine Jodoin, RE/MAX Signature

Consultez la fiche de la propriété