Beaucoup de milléniaux sont prêts à acheter des maisons, mais cela fait inévitablement augmenter les prix.

La Presse

Selon Business Insider, il n’y aurait qu’un petit inventaire de premières propriétés à vendre sur le marché.

« La demande dépasse l’offre et nous ne savons pas quand les deux s’équilibreront », estime Frank Martell de CoreLogic, une société d’analyse de données sur la consommation.

Le prix des maisons a en effet augmenté de 3,6 % par rapport à l’année dernière, selon Diana Olick de la chaîne de nouvelles financières CNBC.

Un nouveau rapport CoreLogic prédit même une hausse des prix de 5,4 % en 2020.

Frank Martell, de CoreLogic, affirme aussi que plus de femmes manifestent désormais un intérêt pour l’achat de maisons.

Hélas, ceux qui achètent leur première maison paieront probablement 39 % de plus que leurs parents ont payé il y a 40 ans.

En conséquence, les milléniaux demeurent locataires plus longtemps et achètent lorsqu’ils sont plus âgés.