Source ID:06a883bffded3594a45276093feb9932; App Source:StoryBuilder

Une vente majeure a clos 2018 à Westmount

Un acheteur vient de se porter acquéreur de... (Photo fournie par Sotheby's)

Agrandir

Un acheteur vient de se porter acquéreur de la propriété la plus chère de Westmount, en haut de la montagne, sur l'avenue Montrose.

Photo fournie par Sotheby's

Yvon Laprade

Collaboration spéciale

La Presse

Les maisons de millionnaires continuent de bien se vendre dans le marché très pointu de Westmount. À preuve: un acheteur vient de se porter acquéreur d'une luxueuse propriété en haut de la montagne. Le vendeur demandait 8,9 millions, l'acheteur a payé 7,9 millions.

Le nouveau propriétaire est un riche homme d'affaires d'Amérique du Sud qui compte s'installer au Québec avec sa conjointe et leurs quatre enfants. Le vendeur est «une personnalité montréalaise très connue».

L'offre d'achat pour la maison de l'avenue Montrose a été acceptée au début du mois de décembre 2018, mais les délais pour finaliser la transaction se sont allongés pour des raisons de financement.

«Tant l'acheteur que le vendeur sont satisfaits du dénouement. Mon client est soulagé», affirme Joseph Montanaro, courtier chez Sotheby's.

Vérification faite, la transaction s'est conclue le 24 décembre, soit 238 jours après son inscription.

Selon le courtier courtier Joseph Montanaro, de Sotheby's, il n'a fallu qu'une seule visite aux acheteurs pour «tomber en amour» avec la propriété, construite en 1916, qui avait fait l'objet d'importants travaux de rénovation par son ancien propriétaire.

Le vendeur demandait 8,9 millions, mais il n'est pas... (Photo fournie par Sotheby's) - image 2.0

Agrandir

Le vendeur demandait 8,9 millions, mais il n'est pas possible de connaître les détails de la transaction.

Photo fournie par Sotheby's

«En moins de deux heures, les acheteurs avaient pris leur décision. Ça s'est fait très bien, et très vite!», précise le courtier.

Agrandissement

Fait à souligner, le couple d'acheteurs prévoit effectuer des travaux d'agrandissement à la propriété de six chambres à coucher où l'on trouve un cinéma maison, une cave à vin, une salle d'exercice et... un spa pour chiens.

L'ancienne bibliothèque a été transformée en studio d'enregistrement par l'actuel propriétaire. Pas étonnant qu'un magnifique piano occupe une place de choix dans une des pièces, ainsi que des guitares.

Les acheteurs devront payer un impôt foncier de 54 620 $ par année, en plus d'une taxe scolaire de 11 059 $.




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer