Source ID:; App Source:

Se nourrir bio

Jean-Raphaël Tremblay, responsable de la Ferme bio-maraîchère.... (Photo: Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Jean-Raphaël Tremblay, responsable de la Ferme bio-maraîchère.

Photo: Marco Campanozzi, La Presse

Les champs et les serres de la Ferme bio-maraîchère produisent en saison des fruits et légumes pour les résidants de la Cité écologique, mais aussi pour les gens qui viennent faire leur marché aux Jardins de la Cité, l'entreprise connexe ouverte aux visiteurs.

«Nous mangeons nos propres légumes dans une proportion d'environ 70% l'été et 30% l'hiver, rapporte Nebesna Fortin, qui travaille aux Jardins de la Cité. En plus de l'épicerie, on trouve aux Jardins des plats congelés bio, un service de traiteur, un restaurant et des renseignements touristiques.

Fait à souligner, ces beaux fruits et légumes doivent beaucoup au bénévolat des membres de la communauté. «Il est courant de donner cinq à dix heures par semaine de son temps, durant la saison active, explique Marie-Josée Duval, résidante de longue date. C'est notre apport à la société : nourrir bio quelques familles du Québec. Les revenus couvrent juste les frais d'exploitation.»

«La production est certifiée Québec vrai, rapporte fièrement le responsable Jean-Raphaël Tremblay. Outre la nourriture pour les résidants de la Cité écologique, nous faisons trois livraisons par semaine, avec un petit camion réfrigéré, à un distributeur et aux Amis de la Terre.» Le chiffre d'affaires : 13 000 $. La ferme produit elle-même 80% de ses semences.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Un écovillage pour élever les enfants

    Immobilier

    Un écovillage pour élever les enfants

    Les enfants vont à l'école par un sentier tracé exprès pour leur éviter de marcher sur la route. Les parents travaillent dans l'édifice d'à côté. À... »

  • Le statut d'écovillage

    Immobilier

    Le statut d'écovillage

    Marie-Josée Vaillant souhaite vivement que soit établi officiellement le statut d'écovillage. «Cela donnerait au monde rural la possibilité de gérer... »

  • Des logements communicants

    Immobilier

    Des logements communicants

    Daniel Gélinas est arrivé à la Cité écologique à l'âge de 14 ans. À reculons. «Mes parents recherchaient quelque chose de différent. J'ai été... »

  • Comestibles méconnus

    Jardiner

    Comestibles méconnus

    Le Jardin de la paix compte de nombreuses espèces méconnues dont certaines sont indigènes au Québec. En voici quelques-unes. »

  • Différentes essences pour la terre et le bien-être

    Aménagement

    Différentes essences pour la terre et le bien-être

    Claude Portelance et Michèle Noonan ont ouvert Terre Essences, car ils sont tous les deux recycleurs dans l'âme. Le bac bleu? »

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer