De 12 par 16 pieds en moyenne, les nouveaux pavillons Trevi vont sûrement faire grimper en flèche les activités extérieures dès cet été, si c'est encore possible. Montrés en primeur au Salon de l'habitation depuis vendredi, ils se veulent une réponse à la courte vie habituelle des gazebos. En effet, ces pavillons sont utilisables de mai à octobre et surtout peuvent rester montés à l'année.

Mis à jour le 14 mars 2012
Marie-France Léger LA PRESSE

«Ils sont assez solides pour rester en place l'hiver. L'intérêt aussi, c'est que tout le mobilier reste à l'intérieur du pavillon. Pas besoin de ne rien rentrer», indique Alain Gravel, directeur du Marketing chez Trevi, ajoutant que les modèles en bois fermaient à clé.

Il suffit de choisir à quoi pourra servir la nouvelle annexe de la maison: brunchs dominicaux, fêtes d'enfants, soirées entre amis ou deuxième salle familiale. Ou tout cela à la fois ! Tout est permis. «Ça remplace le solarium, d'une certaine façon. Comme ce n'est pas attaché à la maison, on peut par exemple coucher les enfants et aller dans le pavillon pour veiller plus tard», conseille M. Gravel.

Photo fournie par Trevi

Le pavillon Solario: comme un solarium détaché. Prix de base 2500$. Toit en polycarbonate et fenêtres avec moustiquaires teintées.

Divans, poufs, tables, armoires basses, sont à leur place. Oui, on peut même facilement y faire installer l'électricité: donc télé et réfrigérateur sont les bienvenus. L'aération? Pas un problème, nous assure M. Gravel. Les fenêtres s'ouvrent de chaque côté ce qui assure les courants d'air «par une journée normale d'été.»

Photo fournie par Trevi

Le pavillon Palacio avec sa structure en bois de cèdre. Fenêtre-serre. Toiture en résine. Puits de lumière.

Les pavillons peuvent aussi régler temporairement le manque de place à coucher. Ils peuvent servir de chambre d'amis ou de studio de travail. Mais gare aux rayons du soleil le lendemain matin! Un plus également, un petit foyer de table au bio-éthanol peut se loger à l'intérieur, tout en gardant évidemment en tête les règles de sécurité élémentaire. Mais pas de foyer au gaz ni au propane. Trop dangereux, prévient M.Gravel.

Salon de l'habitation, Place Bonaventure, jusqu'au 27 mars.

Photo fournie par Trevi

Le pavillon Casita comporte des portes françaises en aluminium avec serrure et un bar intégré amovible.