Les Québécois sont les moins nombreux au Canada à prédire qu'ils achèteront une maison prochainement, avec des intentions d'achat en baisse. C'est ce que révèle mardi un sondage Ipsos-Reid réalisé pour le compte de la Banque Royale.

Michel Munger
Michel Munger LA PRESSE

Les Québécois sont les moins nombreux au Canada à prédire qu'ils achèteront une maison prochainement, avec des intentions d'achat en baisse. C'est ce que révèle mardi un sondage Ipsos-Reid réalisé pour le compte de la Banque Royale.

Selon l'enquête, seulement 20% des résidents de la province estiment probable qu'ils achètent une maison au cours des deux prochaines années, contre 28% à l'échelle nationale. La réponse d'un achat «très probable» recueille une proportion de seulement 6%, en baisse d'un point. C'est encore une fois le pourcentage le plus faible au pays.

Environ 51% des répondants du Québec affirment qu'il est plus logique d'attendre à l'an prochain avant d'effectuer une transaction. Aussi, 52% des Québécois se déclarent propriétaires contre 61% pour l'ensemble des Canadiens. Et 64% des propriétaires québécois ont une hypothèque.

«Tout comme l'an dernier, les intentions d'achat restent relativement faibles au Québec et des signes de baisse continuent de se manifester», indique Danielle Coutlée, directrice de la stratégie de vente et soutien chez RBC. Parmi les acheteurs potentiels dans la Belle Province, 59% songent à une propriété plus grande, 24% voudront une maison de taille comparable et 78% ouvriront l'oeil pour dénicher une maison privée mise en vente. 47% des Québécois s'attendent à des hausses de prix d'ici un an, contre 59% ailleurs au Canada.

Environ 38% prévoient des hausses de taux d'intérêt, soit le pourcentage le plus faible au Canada. «Contrairement aux habitants des autres régions, dit Danielle Coutlée, les Québécois ne semblent pas aussi certains que les prix des maisons augmenteront et ils sont moins préoccupés par des hausses des taux d'intérêt cette année.»

Quel est le portrait des propriétaires au Québec ? Ils estiment posséder une maison valant en moyenne 155 328 $, en hausse de 19% depuis deux ans. 25% d'entre eux ont refinancé leur maison au cours des 12 derniers mois et 42% choisiront probablement un taux fixe lors du prochain renouvellement. Le sondage a été réalisé entre le 18 et le 22 janvier auprès de 2404 Canadiens adultes. La marge d'erreur est de 2%, 19 fois sur 20.