Source ID:; App Source:

La transformation de Benny Farm tire à sa fin

Le projet Les Sentiers Prince-of-Wales comprendra 36 maisons...

Agrandir

Le projet Les Sentiers Prince-of-Wales comprendra 36 maisons en rangée de deux étages, vendues à un prix abordable. C'est la proposition de l'Atelier d'architecture Saroli Palumbo et du Groupe MaxEra qui a été retenue.

«Nous avons accompli beaucoup de choses en un très court laps de temps, souligne fièrement Basil Cavis, directeur général au Québec de la Société immobilière du Canada. Nous voulions un projet pour la communauté; nous ne nous attendions pas à gagner des prix. Le processus de concertation effectué avec la communauté est maintenant cité en exemple à travers le pays.»

«Tout ce qui a été réalisé jusqu'à présent a été un succès», renchérit Johanne Boucher, responsable du projet Benny Farm à la société d'État.

En décembre, à la suite de deux appels d'offres publics, l'organisme fédéral a retenu les propositions de deux promoteurs, qui procèdent actuellement à la vérification diligente de leur terrain respectif, avant d'en faire l'acquisition.

Avenue Prince-of-Wales, c'est le projet Les Sentiers Prince-of-Wales de l'Atelier d'architecture Saroli Palumbo et du Groupe MaxEra, qui a été choisi. Celui-ci comprendra 36 maisons en rangée de deux étages, vendues à un prix abordable. Si tout se déroule bien, l'excavation se fera au printemps et les premiers logis pourront être occupés en septembre, souligne John Palumbo. Parmi les mesures vertes qui seront alors mises de l'avant, il cite l'utilisation de peinture, de colle et de vernis écologiques.

Développements McGill, par ailleurs, a été sélectionné pour réaliser le Square Benny, un projet de 120 condos. Tout un changement pour le promoteur, qui a surtout construit des immeubles en copropriété moyen et haut de gamme dans le Vieux-Montréal au cours des dernières années.

Famille en ville

«Je vois mes amis obligés d'aller en banlieue avec leur famille parce que les logements coûtent trop cher à Montréal, déplore Stéphane Côté, président de Développements McGill. Il y a un besoin pour des habitations de qualité, plus abordables, au coeur de la ville. Nous ciblons une clientèle jeune et urbaine, qui veut rester à Montréal pour élever ses enfants. Comme Benny Farm est un quartier bien établi, les acheteurs pourront profiter de tous les services qui y sont offerts. Nous croyons qu'il faut stopper l'étalement urbain.»

Les 120 appartements en copropriété seront répartis dans deux édifices de quatre étages. Le premier, rectangulaire, comptera 42 logements, qui auront chacun un balcon à l'avant et un balcon à l'arrière. Comme dans des triplex. Le second immeuble, en forme de U, sera doté d'un ascenseur. Les appartements seront situés de part et d'autre des corridors. Les immeubles seront entourés de verdure. Il y aura des cours privées et des espaces verts communs. La construction devrait débuter l'automne prochain.




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer