Source ID:; App Source:

La copropriété gagne du terrain

Dans bien des régions, il s'est bâti plus... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Dans bien des régions, il s'est bâti plus de condos que de maisons, depuis 2002.

Photo archives La Presse

«Le condo a gagné ses lettres de noblesse», assure Paul Cardinal, analyste principal pour la SCHL.

Le concept a été démystifié. Il est plus généralement accepté.

«Les facteurs qui ont créé l'engouement pour la formule sont encore là», enchaîne Steve Demers, économiste principal à l'APCHQ.

Pour les retraités qui n'ont plus le goût de s'occuper d'un terrain, les condos sont une option sans soucis. Pour les jeunes ménages, il s'agit d'une façon moins coûteuse d'accéder à la propriété, tout en restant assez près du centreville et du travail.

«Avant, on avait le choix d'être locataire en ville ou propriétaire en banlieue. Maintenant, le condo permet d'être propriétaire en ville», dit M. Cardinal. L'avènement des condos a permis à certains quartiers de se développer comme on n'aurait pas pu l'imaginer il y a 25 ans. Dans Hochelaga-Maisonneuve et dans Rosemont, il s'est construit plus de 1000 unités de condos depuis 2002, rapporte M. Cardinal.

Il faut dire que la hausse des prix a incité bien des acheteurs à élargir leurs horizons. Pour payer 100$/pied carré de moins, plusieurs ont fait le compromis d'acheter un condo dans Rosemont, plutôt qu'en plein coeur de la ville.

La différence de prix est significative: pour les condos existants, le prix moyen sur le marché de la revente s'élève à 306$/p.c. au centre-ville et à 261$/p.c. à l'île des Soeurs. Pour comparer, le prix est de 194$/p.c. à Rosemont et de 191$/p.c. à Saint-Laurent. Par ailleurs, le condo n'est plus un phénomène strictement urbain. Il a aussi le haut du pavé dans les banlieues de la première couronne, comme Laval, Longueuil et Brossard. Même certaines banlieues plus éloignées, comme Saint-Eustache ou Mascouche, figurent sur la liste des zones chaudes de construction de condos.

En fait, dans bien des régions, il s'est bâti plus de condos que de maisons, depuis 2002. C'est vrai presque partout sur l'Île de Montréal. Mais aussi à Longueuil, Brossard, Chomedey, Varennes, Lorraine, Saint-Jérôme, Charlemagne... Même à Sainte-Thérèse, on a construit 746 unités de condo, par rapport à seulement 54 maisons : Étonnant! Voilà bien la preuve que le condo n'est plus juste une affaire de centre-ville.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer