Source ID:20110402LA0218; App Source:cedromItem

Jardin: s'y prendre maintenant!

L'îlot avec arbre comporte pour environ 650 $... (Photo fournie par les Paysages Verduroy)

Agrandir

L'îlot avec arbre comporte pour environ 650 $ de matériel.

Photo fournie par les Paysages Verduroy

Marie-France Léger
La Presse

(Montréal) La neige a commencé à fondre: courez réserver un paysagiste. Les professionnels du jardin ont commencé depuis deux semaines à planifier leur saison.

«Les gens ont compris que pour un meilleur résultat, il faut appeler un professionnel», dit Samuel Roy, architecte paysagiste pour Les paysages VerduRoy, à Granby. Après des années de bonne volonté, il faut se rendre à l'évidence: il nous faut de l'aide pour embellir nos espaces verts.

Pour ce faire, nous ne sommes pas obligés de retourner tout le terrain. Un nouveau bosquet, une plate-bande repensée sont des actions suffisantes pour partir du bon pied. Et il est possible de concocter quelque chose de beau dans l'immédiat en choisissant des plants à maturité. «Ça donne un plus bel effet rapidement. Les pépinières offrent des plantes vivaces de serre qui sont un peu plus dispendieuses», souligne Gabriel Tougas, de G.T.L. Paysagiste, à La Prairie.

Les conseils d'un paysagiste nous guideront pour: a) Respecter la vue d'ensemble et l'environnement b) Accorder les couleurs en fonction du revêtement de la maison c) Vérifier que le paysagement choisi s'accorde avec le style pré-existant.

Pour le client, les plantes choisies reviennent à peu près au même prix, qu'on passe ou non par un professionnel. Les coûts varieront plutôt en fonction de l'importance du travail, des matériaux ajoutés - comme paillis, galets et pierres de rocaille - et de la grandeur de la surface à embellir. Il faut noter que le coût pour une plate-bande remaniée sera moins onéreux que pour un premier défrichage.

En premier lieu, un plan architectural est de mise. L'architecte-paysagiste Samuel Roy considère que c'est nécessaire pour une bonne conception et une bonne évaluation du travail. «Il faut que le style, le design et les végétaux soient adaptés aux conditions du terrain. Un plan informatisé, c'est vraiment un plus», affirme-t-il.

Il est possible de payer uniquement pour un plan et de se débrouiller ensuite à la pépinière et pour la plantation. Mais si vous bénéficiez d'un bon prix, l'intervention du professionnel est souhaitable surtout si on n'a ni le temps ni le pouce vert.




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer