Source ID:; App Source:

Orchidées: coup de coeur pour Nelly

L'odontoglossum «Nelly Isler» émet un délicieux parfum.... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

L'<i>odontoglossum</i> «Nelly Isler» émet un délicieux parfum.

Photo André Pichette, La Presse

Pierre Gingras

Devant sa beauté et son délicieux parfum, j'ai craqué. «Nelly Isler» s'est donc retrouvée à la maison, éclatante parmi les autres orchidées. C'était ma première expérience avec cette espèce, Odontoglossum burrageara, de son nom scientifique. Mais après avoir fleuri, madame s'est mise à bouder. Elle a donc été mise en punition, à l'extérieur, sans soin aucun. Vers la fin septembre, surprise! Madame affichait trois belles hampes florales. Réconciliation et retour à l'intérieur. Nelly est en fleurs depuis un mois, dégage un parfum exceptionnel et sa floraison devrait se poursuivre encore quelques semaines.

 Cet odontoglossum est vendu un peu partout et comme c'est le cas de plus groupes d'orchidées, ce sont les écarts de température entre le jour et la nuit qui provoquent la floraison (de 15 à 17 C, la nuit et de 20 à 22 C, le jour). C'est ce qui s'est produit au jardin.

 On compte environ 200 espèces d'odontoglossum et des milliers de cultivars. Ils sont relativement faciles à cultiver mais ne fleurissent qu'une fois par année, à moins que le plant possède plusieurs pseudo-bulbes, ce qui prend habituellement quelques années. Ils apprécient une lumière vive sans soleil direct. Selon le nombre de hampes florales, la floraison peut s'étaler sur deux mois, parfois un peu plus.

 




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer