Les barrages de glace représentent un problème pour bien des propriétaires, souvent quand leur maison est relativement âgée.

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

Bien sûr, l’idéal est d’aller régler le problème à la source, en corrigeant l’isolation et la ventilation du comble pour éviter que la chaleur de la maison ne s’échappe par le toit. Installer des fils chauffants dans le bas de la toiture et dans les gouttières est une autre solution qu’il faut réaliser pendant la belle saison. Que faire quand un barrage de glace menace de se traduire par de désagréables infiltrations d’eau ?

L’entreprise américaine Roofmelt fabrique des rondelles de déglaçage qu’il suffit de lancer sur le toit. Entièrement faites de chlorure de calcium, les rondelles créent en fondant un tunnel sous la neige et la glace, permettant ainsi à l’eau de s’écouler dans la gouttière.

Contrairement au sel de déglaçage classique, ce produit est sans danger quand il est utilisé avec parcimonie. Toutefois, il risque à la longue de faire rouiller les clous des bardeaux, qui risquent alors de décoller. Il s’agit néanmoins d’une solution temporaire adéquate, en attendant de régler le problème une fois pour toutes.