Source ID:; App Source:

Attentat et combats en Afghanistan: une dizaine de morts

Guerrier taliban arrêté après l'attentat.... (Photo AFP Mohammad Yaqubi)

Agrandir

Guerrier taliban arrêté après l'attentat.

Photo AFP Mohammad Yaqubi

Agence France-Presse
Kaboul

Quatre ouvriers afghans ont été tués par une bombe qui a explosé au passage de leur minibus vendredi dans le centre de l'Afghanistan, selon des responsables locaux, tandis que l'armée américaine a annoncé la mort de cinq insurgés dans le sud.

Ces violences ont éclaté au moment où le président Barack Obama va tenter vendredi et samedi, durant le sommet de l'Otan, de convaincre ses alliés d'en faire plus en Afghanistan, où l'alliance mène la plus grosse opération militaire de son histoire.

Déployé en Afghanistan depuis 2003, l'Otan, qui commande 61000 soldats sur place, n'a pas réussi à endiguer les attaques de plus en plus meurtrières des talibans, qui se servent des zones tribales du nord-ouest du Pakistan comme d'une base arrière.

Vendredi, un militaire roumain a été tué au sud de Kaboul dans des échanges de coups de feu avec des insurgés islamistes.

Dans le district de Ab Band, dans la province de Ghazni, quatre employés d'une société privée de construction routière ont été tués par l'explosion d'une bombe artisanale, a déclaré à l'AFP le chef du district, Allah Dad Halimee.

Dans un affrontement entre les insurgés et la police qui a suivi l'attentat, «deux talibans ont été tués, un a été arrêté et un policier tué», a déclaré de son côté Ghani Khan, un responsable de la police de Ghazni.

Un porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, a revendiqué l'attentat auprès d'un journaliste de l'AFP.

L'armée américaine a par ailleurs annoncé que cinq insurgés avaient été tués par les forces afghanes et la coalition sous commandement américain, dont quatre lors d'une opération qui visait un chef taliban recherché pour des attaques meurtrières dans le sud de l'Afghanistan.

Les quatre insurgés ont été tués pendant la nuit de jeudi à vendredi dans la province du Helmand, où 20 autres insurgés avaient été tués mercredi dans une frappe aérienne menée après des combats.

Les forces afghanes et de la coalition ont mené un raid contre une demeure où se trouvait un «chef taliban de niveau moyen», tuant deux gardes et deux insurgés, selon l'armée américaine qui accuse ce chef taliban d'avoir organisé en décembre 2008 un attentat-suicide qui avait fait 10 morts dans le Helmand.

Un insurgé a par ailleurs été tué jeudi dans la même province, où des soldats afghans appuyés par des militaires étrangers ont échangé des tirs avec des insurgés équipés d'armes légères, de lance-roquettes et de mortiers, a annoncé l'armée américaine.

La province du Helmand est avec celle, voisine, de Kandahar, l'un des principaux foyers de l'insurrection menée par les talibans en Afghanistan.

L'insurrection des talibans, alliés au réseau Al-Qaeda, s'est intensifiée depuis deux ans, visant le plus souvent les forces afghanes, des cibles gouvernementales ou les forces internationales, qui comptent 75000 soldats au total.

 




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer