Pour vous aider à choisir ce que vous mettez dans votre panier, des nutritionnistes analysent quatre aliments

Marie Allard
Marie Allard La Presse

Coupes de poires et chia à saveur de mûres

Del Monte. 4,79 $ pour deux coupes de 198 g. Sans OGM, sans BPA.

Promesse

« Avec de vrais fruits et du chia sain », dit Del Monte.

Réalité

C’est vrai, ces coupes contiennent de vrais fruits, soit des poires. « Pour les mûres, on repassera : c’est seulement des arômes de mûres », observe Geneviève Boily, professeure en techniques de diététique au Collège Montmorency, qui a fait l’analyse de ce produit avec ses élèves. Des graines de chia sont aussi présentes, ainsi que des agents de conservation et du colorant.

C’est « une collation ou un dessert acceptable, car il contient une quantité appréciable de nutriments : glucides, vitamine C, oméga-3 et fibres, indiquent Geneviève Boily et ses élèves. Le seul aspect négatif est l’ajout de sucre, mais on ne connaît pas la quantité réelle ajoutée. » Bon point en été : ces coupes produites aux États-Unis tolèrent bien la chaleur.

Eau pétillante à la lime

PHOTO FOURNIE PAR MAPLE 3

Eau pétillante à la lime, de Maple 3

Maple 3. 29,99 $ pour 12 canettes de 355 ml (2,50 $ chacune). Biologique.

Promesse

« Les eaux Maple 3 sont une excellente source d’hydratation avec 46 composés bioactifs et seulement 35 calories par portion ! », dit Maple 3.

Réalité

Cette boisson rafraîchissante de l’entreprise québécoise Maple 3 est composée de trois ingrédients : de l’eau d’érable, de l’acide malique et de l’arôme naturel de lime. Une canette contient 8 g de sucres, provenant de l’érable. Même si c’est naturel, « cela reste un apport en sucres libres », observe Brianna McFadden, nutritionniste chez Vivaï. C’est toutefois « un choix plus intéressant que les boissons gazeuses habituelles, qui sont cinq fois plus sucrées que l’eau d’érable », ajoute-t-elle.

Il y a bel et bien « 46 composés bioactifs [minéraux, polyphénols, vitamines, etc.] naturellement présents dans l’eau d’érable », confirme Brianna McFadden. Ces composés « sont intéressants pour la santé, mais on les retrouve aussi dans une très grande variété d’aliments », nuance-t-elle.

Yogourt Simplement 3 aux framboises

PHOTO FOURNIE PAR YOPLAIT

Yogourt Simplement 3 aux framboises, de Yoplait

Yoplait. 4,69 $ pour 500 g.

Promesse

« Simplement fait de yogourt, de vrais fruits et de sucre de canne », dit Yoplait.

Réalité

C’est vrai, ce produit ne contient que du yogourt à 5 % de matières grasses (fait de lait entier, de crème, de protéines de lait et de culture bactérienne), des framboises et du sucre de canne. Une portion de 175 g (3/4 de tasse) contient 9 g de gras (dont 5 g de gras saturés, à limiter), 14 g de sucres ainsi que 6 g de protéines.

« Il est préférable de consommer un yogourt nature à 1 % ou 2 % de matières grasses, afin de limiter les sucres ajoutés et les gras saturés », suggèrent Geneviève Boily et ses élèves. On peut ensuite l’aromatiser « avec des fruits, des épices, de la vanille, du cacao, etc. », proposent-ils. La touche finale consiste à saupoudrer le yogourt de noix ou de graines, pour un apport en bon gras et en fibres.

Infusion biologique gingembre et camomille

PHOTO FOURNIE PAR HEALTEA

Infusion biologique gingembre et camomille, de Healtea

Healtea. 2,99 $ pour 300 ml. Biologique, sans caféine, végane.

Promesse

« Buvez de la camomille polyvalente et du gingembre réconfortant », dit Healtea.

Réalité

Cette tisane froide de l’entreprise québécoise Healtea est à base d’eau, de jus de citron, d’infusions de camomille et de gingembre — adoucie avec du sirop d’érable. « Un point positif de cette boisson est que les ingrédients sont ceux que nous pourrions avoir à la maison », souligne Brianna McFadden.

Une bouteille de 300 ml contient 6 g de sucres. Il s’agit de sucres naturels d’érable, « qui s’ajoutent aux autres sucres ajoutés de la journée », rappelle Brianna McFadden. Gros avantage : comme elle est sans caféine, cette infusion froide peut être offerte aux enfants ou dégustée lors de chaudes soirées d’été.

Quant au fait que la camomille est polyvalente et le gingembre, réconfortant, « c’est plutôt une phrase marketing », dit Brianna McFadden.