Pour vous aider à choisir ce que vous mettez dans votre panier, des nutritionnistes analysent quatre aliments

Marie Allard
Marie Allard La Presse

Kimchi nappa épicé

Tout cru !
10,50 $ pour 473 ml
Biologique, végane

Promesse

« Voici le kimchi classique coréen, en version végane », dit Tout cru !

Réalité

Ce kimchi — un mets coréen à base de chou – est préparé à Delson, avec des algues sauvages du Québec. Il a « une belle liste d’ingrédients, très simples, et en majorité biologiques », observe Brianna McFadden, nutritionniste chez Vivaï. On y trouve du gochugaru, soit « des flocons de piment fort coréen, utilisés traditionnellement dans le kimchi », explique-t-elle.

« Le kimchi est du chou fermenté, ce qui en fait un produit alimentaire favorable à la santé digestive », souligne Brianna McFadden. Attention : il vaut mieux en consommer une petite quantité à la fois. Ce kimchi piquant donne vite du pep à une salade, à un grilled-cheese, à un bol poké, etc.

Barres glacées aux bananes enrobées

Del Monte
6,49 $ pour 10 barres de 50 ml (500 ml)

PHOTO FOURNIE PAR DEL MONTE

Barres glacées aux bananes enrobées, Del Monte

Promesse

« Faites de vraies bananes », dit Del Monte.

Réalité

Ce dessert fait au Canada est décevant. Il ne s’agit pas d’une vraie banane glacée, trempée dans le chocolat. Les deux premiers ingrédients ? Substances laitières modifiées et sucres. « Ce produit contient de nombreux additifs alimentaires utilisés, entre autres, comme agent de texture (cellulose microcristalline, mono- et diglycérides, gomme de guar, carraghénine, gomme de cellulose), d’arôme et de couleur », indique Geneviève Boily, professeure en techniques de diététique au Collège Montmorency, qui en a fait l’analyse avec ses élèves. On y trouve aussi des huiles de copra et de palme.

En conséquence, une barre de 50 ml contient 7 g de sucres et 2,5 g de gras saturés (que le Guide alimentaire canadien recommande de limiter). Une vraie petite banane contient 2 g de fibres et plus de 350 mg de potassium, soulignent Geneviève Boily et ses élèves. En comparaison, une de ces barres glacées fournit… zéro fibre et à peine 75 mg de potassium. Pour les bienfaits des bananes, on repassera. « Au bout du compte, c’est un produit très transformé, même ultra-transformé », tranche Geneviève Boily.

Relish croquante

Toundra
5,99 $ pour 375 ml

PHOTO FOURNIE PAR TOUNDRA

Relish croquante, de Toundra

Promesse

« Faite au Lac-Saint-Jean ! »

Réalité

C’est vrai, cette relish est faite avec des concombres de serres de Saint-Félicien, au Québec. Elle est faite de concombres, puis de sucre, de vinaigre, d’oignons, d’eau, de sel, etc.

« Le sucre vient en deuxième dans la liste d’ingrédients, ce qui peut être négatif, indique Brianna McFadden. Toutefois, il faut prendre en considération le fait que la relish est un condiment qui est utilisé en petite quantité. Par exemple, une cuillère à soupe de relish dans un burger n’apporte que 3 g de sucres ajoutés. À moins de suivre le régime cétogène, cela n’aura pas un grand impact. »

Smoothie mangues, pêches et carottes

Activia
1,99 $ pour 190 ml

PHOTO FOURNIE PAR ACTIVIA

Smoothie mangues, pêches et carottes, d’Activia

Promesse

« Un moment rafraîchissant dans ta journée, sans sucre ajouté et complété par des graines de lin et des probiotiques bons pour la santé digestive, prêt à égayer ta journée ! », dit Danone.

Réalité

Ce smoothie Activia est, en réalité, un yogourt à boire au goût assez fade. On y trouve « plusieurs ingrédients que l’on n’aurait pas dans un smoothie fait maison, avec seulement du lait, des fruits et des légumes », observent Geneviève Boily et ses élèves. Une bouteille de 190 ml contient une bonne quantité de protéines et de calcium.

Même s’il est sans sucre ajouté, ce smoothie fournit 6 g de sucres (puisque de la purée de dattes et d’autres fruits a été incorporée au mélange). Il est « un peu moins sucré que certains yogourts à boire classiques », notent Geneviève Boily et ses élèves.

Danone n’indique pas quelle quantité de graines de lin est présente dans une bouteille, si bien qu’il est difficile d’en mesurer les effets. « Ajoutez plutôt directement des graines de lin dans vos céréales, yogourts, muffins, etc. », conseille Geneviève Boily. Quant aux probiotiques, ils sont surtout utiles pour prévenir la diarrhée du voyageur ou lors de la prise d’antibiotiques, précise-t-elle.