L’appellation Cognac vient d’être enregistrée comme marque collective en Chine, une protection juridique supplémentaire face à la contrefaçon.

Agence France-Presse

Cognac est déjà reconnu comme indication géographique (IG) depuis dix ans dans ce pays, mais cette marque collective va permettre aux autorités chinoises d’intervenir plus facilement en cas d’infraction et aux maisons de cognac d’agir ensemble.

« Depuis 2009, près de 20 dossiers de contrefaçons ont été résolus sur le marché chinois. Ce nouvel outil juridique va nous être extrêmement utile pour augmenter notre niveau de protection », dit Édouard de Kervenoaël, directeur juridique de l’appellation Cognac.

Seules les eaux-de-vie produites en Charente-Maritime, en Charente et sur quelques communes de Dordogne et des Deux-Sèvres, qui suivent un cahier des charges de production, peuvent utiliser le terme cognac en Chine, deuxième marché mondial avec 35,5 millions de bouteilles importées en 2019.