Un bâtiment en forme de vrille de vigne, culminant à 21 mètres et offrant une vue sur la Côte de Beaune : le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB) et la ville de Beaune ont dévoilé le visage de leur troisième Cité des vins et des climats.

Agence France-Presse

Ce projet, destiné à être une vitrine du vignoble bourguignon, doit ouvrir en 2021 sur trois sites : Chablis, Mâcon et Beaune. Les deux premiers projets architecturaux ont déjà été présentés.

La construction du bâtiment de 3500 m2, imaginé par l’architecte lyonnaise Emmanuelle Andreani au milieu d’un parc arboré de 10 hectares, a été confiée à un groupe local, Rougeot.

La ville de Beaune est maître d’ouvrage d’un projet dont le coût, 13,5 millions d’euros, est financé notamment par les collectivités locales.

Il accueillera un parcours de visite sur la viticulture bourguignonne, mais aussi L’École des vins du BIVB ou encore des espaces de dégustation. Les trois cités espèrent accueillir 180 000 visiteurs par an sur l’ensemble des sites.