Le cauchemar semble se répéter pour les vignerons californiens. L’état d’urgence a été déclaré dans cet État de l’ouest des États-Unis à la suite d’un nouvel incendie de forêt qui a débuté dans la nuit du 23 octobre.

Karyne Duplessis Piché Karyne Duplessis Piché
Spécialiste en vin, collaboratrice invitée

Les flammes ont pris d’assaut la région viticole de Sonoma, près de Geyserville. Au moment d’écrire ces lignes, le domaine Soda Rock, situé tout près des installations de Francis Ford Coppola, avait été ravagé par le feu.

De passage à Montréal dans le cadre de l’événement RAW Wine les 24 et 25 octobre, les vignerons californiens ne cachaient pas leur angoisse.

Jacques Mathieu, propriétaire du Côte des Cailloux, était en état d’alerte, prêt à faire évacuer son vignoble : « Le feu est à environ 50 kilomètres au nord de chez nous, dit-il. Un shift de 15 degrés des vents nous mettrait en danger. »

Darek Trowbridge, du domaine Old World Winery, était aussi nerveux. L’incendie de 2017, qui a tué 47 personnes, a détruit des quartiers de Santa Rosa à quelques mètres de chez lui.

Comme d’autres, le vigneron ne craint pas toutefois pour sa récolte 2019, car les incendies de forêt se sont déclarés après la fin des vendanges.