Source ID:; App Source:

L'Europe veut une pêche durable

Un poisson pêché sur deux est rejeté en mer. Trop petit, pas la bonne espèce.... (Photo: Armand Trottier)

Agrandir

Photo: Armand Trottier

Un poisson pêché sur deux est rejeté en mer. Trop petit, pas la bonne espèce. L'Union européenne veut mettre un frein à ce gaspillage de poissons et a annoncé la semaine dernière une réforme sur la façon de calculer les quotas, la quantité de pêche par permis.

Les prises seront maintenant calculées en mer et non au quai, où tous les poissons jetés n'entrent pas en ligne de compte. En contrepartie, les pêcheurs obtiennent une hausse de leurs quotas pour certaines espèces-clés. 

Ici, on calcule encore les prises au débarquement. «Il y a des contrôleurs en mer, explique Jean-Paul Gagné, président de l'association de l'industrie de la pêche du Québec. Mais on pourrait aller vers un contrôle à la prise, comme en Europe.»




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer