Source ID:; App Source:

La conférence pour les nuls

Une participante à la conférence de Poznan, en... (Photo: AFP)

Agrandir

Une participante à la conférence de Poznan, en Pologne.

Photo: AFP

Q: Qu'est-ce que la conférence de Poznan?

R: Il s'agit d'une rencontre internationale sur les changements climatiques qui se tiendra à compter d'aujourd'hui et jusqu'au 12 décembre, dans la cinquième ville en importance de Pologne, Poznan. Pour être plus précis, ce sont deux rencontres qui auront lieu parallèlement: la quatrième session de la Réunion des parties au protocole de Kyoto, ainsi que la 14e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. On attend environ 9000 participants, de 185 pays.

Q: Est-ce une conférence importante?

R: Oui, mais moins que celle qui aura lieu l'an prochain. Il s'agit en fait d'une rencontre de mi-parcours. L'an dernier, lors de la conférence de Bali, la communauté internationale s'est entendue sur une «feuille de route» qui doit mener à la conclusion d'un nouvel accord international à Copenhague, en 2009. L'Union européenne estime que la conférence de Poznan sera «déterminante pour le maintien d'un élan politique vers un nouvel accord ambitieux».

 

Q: Pourquoi un nouveau protocole?

R: La première phase du protocole de Kyoto, qui vise une réduction des émissions de gaz à effet de serre des pays industrialisés de 5,2% sous le niveau de 1990, arrive à échéance en 2012. C'est ainsi qu'un nouveau cycle de négociations s'est officiellement ouvert à Bali, l'an dernier, en vue soit du renouvellement de Kyoto, soit de l'élaboration d'un tout nouveau traité international.

Q: Qu'est-ce qui sera à surveiller?

R: La conférence se tiendra en deux temps. Une première période de discussions entre fonctionnaires et employés politiques, qui s'amorce aujourd'hui et se terminera le mercredi 10 décembre. Puis une «session de haut niveau», les jeudi 11 et vendredi 12 décembre, réunissant les chefs d'État d'environ 90 pays et les représentants de 90 autres. Le Canada sera alors représenté par le nouveau ministre de l'Environnement, Jim Prentice. C'est dans cette seconde portion que les débats prendront tout leur sens.

 




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer