Publié le 20 févr. 2010
Sylvie St-Jacques LA PRESSE

Dimanche 21 février, les Rendez-vous du cinéma québécois accueilleront la 7e remise de prix annuelle Prends ça court! Sylvie Moreau animera cette soirée où 100 000$ en argent et services seront décernés aux artistes et artisans québécois du court métrage.

«On a créé un monstre, mais dans le bon sens du terme», lâche Danny Lennon, le fondateur de Prends ça court! qui célèbre cette année ses 10 ans.

40 films

Rayonnement international, commanditaires enthousiastes (et généreux!), qualité et quantité des courts métrages à désormais voir le jour... Danny Lennon se réjouit de la santé du court métrage au Québec. Cette année, les Prix Prends ça court ont reçu les nominations de 40 films qui se partageront 17 prix.

«C'est une année exceptionnelle. Les courts deviennent d'ailleurs de plus en plus longs (la durée des courts en lice varie d'une minute à 43 minutes). C'est un peu le résultat de ce qui se passe au Québec, où il y a de moins en moins de financement et d'aide. Plutôt que d'attendre les subventions, les réalisateurs font leurs films avec leur propre argent et décident de la longueur», explique Lennon.

Bougie d'allumage

Le beau succès du court métrage Danse macabre (de Pedro Pires, d'après un concept de Robert Lepage) devrait, selon Lennon, être un encouragement, pour les institutions, à mieux promouvoir et investir davantage dans la création de courts métrages.

«C'est un film qui n'a pas coûté cher et rapporté une belle visibilité au Québec», témoigne le président de Fais ça court!, qui indique que l'école du court est le tremplin parfait pour des jeunes réalisateurs ou producteurs qui veulent se «pratiquer» et prouver qu'ils peuvent mener à bien un projet et respecter un budget.

Cette année, le jury de la compétition officielle sera composé de la comédienne Élise Guilbault, de Tom Perlmutter (président de l'ONF), du réalisateur de films d'animation Claude Cloutier, des réalisateurs Yves-Christian Fournier, Charles-Olivier Michaud, Christian Laurence, Olivier Picard, Martin Villeneuve ainsi que du producteur Pierre Even.

Prix de la critique

Un Prix de la critique sera également attribué par un jury formé d'ambassadeurs du milieu culturel québécois.

La mythique Coupe du court Vision Globale! Sera également remise au cours de cette soirée qui se tiendra à l'Espace cocktail de la Cinémathèque québécoise.

Pour plus d'informations: www.courtmetrage.ca Groupe Facebook: Prends ça court!