Le long métrage Sarah préfère la course de Chloé Robichaud a remporté deux prix dont celui de la meilleure actrice à Sophie Desmarais au Festival international de cinéma indépendant de Buenos Aires (BAFICI) qui se termine dimanche.

Publié le 13 avr. 2014
ANDRÉ DUCHESNE LA PRESSE

Inscrite dans la section de la compétition internationale, l'oeuvre de la jeune réalisatrice québécoise a également obtenu le prix du Jury oecuménique (Signis Prize).

L'oeuvre de Mme Robichaud nous entraîne sur les pas d'une jeune femme de 20 ans qui, faisant fi des conséquences, se marie dans l'espoir d'obtenir des prêts et bourses et demeurer au sein de son club universitaire d'athlétisme.

Pour Sophie Desmarais, il s'agit d'un second prix de la meilleure actrice dans Sarah préfère la course. Plus tôt cette année, elle avait aussi été saluée pour son travail par l'Association des critiques de cinéma de Vancouver.

Il y a quelques jours, la comédienne était également de passage dans la ville de Winston-Salem en Caroline du Nord où elle a reçu un des trois prix annuels Spark remis à un acteur émergent au Festival de cinéma River Run.

Quant au film lui-même, il a décroché plusieurs prix à Londres, Vancouver, Los Cabos au Mexique ainsi que le prix Gilles-Carle des Rendez-vous du cinéma québécois à Montréal depuis son lancement à Cannes en mai 2013. Curieusement, il a totalement été écarté des nominations au dernier gala des prix Jutra du cinéma québécois.

La 16e édition du BAFICI mettait également en vedette deux autres films québécois, à savoir Que ta joie demeure de Denis Côté et Meetings With A Young Poet de Rudy Barichello, tous deux inscrits dans la section Panorama.