Un autre gadget automobile destiné à abrutir les gens sera bientôt offert sur les nouvelles voitures.

Denis Arcand LA PRESSE

Lexus, Ford et d'autres avaient déjà mis sur le marché des dispositifs permettant de stationner en parallèle sans presque aucune intervention humaine, appelés «assistance active au stationnement». Un bip-bip indique quand l'auto est bien placée devant la place, on passe la marche arrière et on n'a qu'à activer les pédales de l'accélérateur et des freins; le volant tourne tout seul, et le dispositif place l'auto parfaitement dans la case de parking. Il ne reste plus qu'à embrayer en première vitesse pour un petit coup vers l'avant, et l'auto est parfaitement placée.

Apparemment, même ça, c'est trop dur.

À partir de l'an prochain, Ford et Peugeot-Citroën vont aller encore plus loin avec chacun sa nouvelle génération d'assistance active au stationnement. Désormais, même plus besoin de toucher ni les pédales, ni le bras de vitesses, ni le volant, ni rien. Elle fera l'enchaînement marche arrière, marche avant à la place du conducteur, qui n'aura plus qu'à lever les bras en l'air et dire aux badauds: «Regardez: sans les mains!»

Petit à petit, ils vont nous habituer à céder à la machine le contrôle de nos autos et dans 30 ans, personne ne bronchera quand le pilote automatique sera obligatoire presque partout.