Enterrées les lunettes Google pour les motards, Skully vient de dévoiler un casque connecté doté d'un affichage tête haute, d'un rétroviseur virtuel, de la commande vocale, le tout connecté à son téléphone intelligent, et contrairement aux lunettes du géant californien, il peut aussi sauver la vie de son utilisateur en cas de collision.

Mis à jour le 18 oct. 2013
RELAXNEWS

Après avoir souligné que lorsqu'on parle de sécurité en deux roues la technologie portative n'est pas qu'une belle expression, mais qu'elle peut sauver des vies, l'entreprise américaine Skully Helmet a fait la démonstration de son casque connecté à affichage tête haute, le Skully P1, lors de l'événement spécialisé (Demo Fall 2013), dans la Silicon Valley.

Ce casque, conçu à partir d'un laser 3D pour assurer un confort idéal à tous ses utilisateurs, incorpore une caméra arrière très grand angle pour que les conducteurs gardent un oeil sur tout ce qui se passe derrière eux en temps réel, grâce à un affichage à l'intérieur de la visière.

Mais en plus de ce rétroviseur virtuel, l'affichage offre aussi un outil de navigation, des alertes et des notifications provenant de son téléphone intelligent - comme les appels entrants et SMS - ou encore l'accès à sa bibliothèque musicale par commande vocale.

«Pour les motards, la conscience est cruciale», a commenté Marcus Weller, PDG de Skully Helmets. «Nous avons conçu le Skully P1 comme une extension naturelle des sens. Il voit, il entend, il ressent, et, le plus important, il pense et vous connecte au reste du monde. Ce n'est que le début de cette plateforme.»

Ce casque devrait être commercialisé en 2014, mais en attendant, Skully recherche des volontaires, comme pour les Google Glass, pour l'essayer avant son lancement officiel. Mais notez que seuls les motards expérimentés seront retenus.

Le P1 n'est pas le premier «casque-intelligent» sur le marché. Des entreprises comme Nolan et Dainese proposent déjà le Bluetooth pour connecter ses téléphones intelligents et autres lecteurs MP3 depuis plus de cinq ans.