Alors que le beau temps tarde à s'installer au Québec, Aston Martin amène de l'espoir en présentant une version décapotable de son coupé porte-étendard.

CHARLES RENÉ LA PRESSE

Voici donc la sublime DBS Superleggera Volante, le cabriolet le plus performant de l'histoire de la marque anglaise.

Dotée du même V12 de 5,2 L biturbo que la livrée coupé, elle assure un 0-100 km/h en 3,6 s et une vitesse de pointe de 340 km/h grâce à l'immense cavalerie de 715 ch. Gageons qu'à cette vitesse le toit baissé, l'expérience risque d'être très décoiffante et plutôt épeurante.

Qu'à cela ne tienne, les ingénieurs ont réussi un tour de force technique en permettant à cette décapotable de générer pratiquement autant d'appui aérodynamique que le coupé malgré la présence d'un toit souple.

Une répartition des masses de 50 : 50 entre l'avant et l'arrière est aussi assurée.