Mercedes-Benz poursuit la diminution progressive du volume de ses cylindrées en dévoilant la version AMG C 43 de sa berline de Classe C de dernière génération à laquelle elle ampute deux cylindres. Le modèle perd ainsi son V6 biturbo pour s’offrir un nouveau quatre-cylindres turbocompressé encore plus puissant que la mécanique qu’il remplace.

Publié le 5 mai
Charles René
Charles René La Presse

Nommé M139l, ce moteur préparé par la filiale de haute performance AMG embarque une technologie employée en Formule 1 depuis des années : un turbocompresseur à assistance électrique.

PHOTO FOURNIE PAR MERCEDES BENZ

La Mercedes-AMG C 43 2023 est équipée d’une transmission à multiple embrayage de neuf rapports et d’un rouage intégral.

Cette avancée, inédite dans le monde de l’automobile de production, ajoute un moteur électrique sur l’arbre reliant la turbine (entraînée par les gaz d’échappement) au compresseur (qui comprime l’air pour doper la puissance). Cela a pour effet d’éviter une perte de puissance alors que le moteur tourne à bas régime. Un alternateur-démarreur appuie le tout en fournissant 13 ch supplémentaires lors de courts laps de temps. Le résultat : 402 ch et 369 lb-pi, soit un gain de 17 ch, mais une légère perte de 15 lb-pi en comparaison au V6.

PHOTO FOURNIE PAR MERCEDES BENZ

L’habitacle de la Mercedes-AMG C 43 2023

Le tout est combiné à une transmission à multiple embrayage de neuf rapports et à un rouage intégral qui privilégie le train arrière pour assurer le caractère dynamique de cette C 43. Elle se situe d’ailleurs à mi-chemin entre la déclinaison de série et la variante AMG C 63 qui n’a pas encore été dévoilée sous cette cuvée. L’amortissement dynamique à trois niveaux d’ajustement ainsi que la direction arrière font partie de l’arsenal sportif de la berline.

Chose certaine, les marques de luxe européennes maintiendront en vie le plus longtemps possible ces compactes sportives à moteur thermique, une tradition qui refuse de mourir.